Habillage fond de site

Le Tavini Event fait son apparition

mercredi 4 septembre 2019

Les membres du secrétariat général du parti indépendantiste lors de la présentation officielle du Tavini Event. Photo : A.M.

Les membres du secrétariat général du parti indépendantiste lors de la présentation officielle du Tavini Event. Photo : A.M.

Hier, le secrétariat général du Tavini huiraatira a présenté la première édition du Tavini Event, lors d’une conférence de presse menée à sa permanence de Faa’a. L’événement, ouvert à tout public, aura lieu samedi à la salle omnisports de l’école Piafau de Faa’a.

La matinée sera organisée en trois ateliers pédagogiques, d’échanges et de réflexion. Ils porteront sur l’histoire et le fait colonial à Ma’ohi Nui, sur l’idéologie du parti et le militantisme et sur la santé et les choix de société.

 

“De la parole à l’action”

 

L’événement est présenté comme le premier d’une série, s’inscrivant dans la liste des actions prévues par le secrétariat général du parti indépendantiste, élu en juin et représenté hier par sa secrétaire générale Vanina Crolas et ses adjoints Heinui Le Caill (cellule communication) et Steve Chailloux (cellule formation). “On passe de la parole à l’action”, atteste ce dernier, avant de préciser le programme de la matinée de samedi. Le premier atelier sera orienté de sorte à apprendre ou rappeler les “racines et les bases de l’engagement politique et du militantisme” du Tavini. Un enseignement ou un rappel nécessaire, suite à l’analyse émise et partagée par le secrétaire adjoint : “Les racines de notre histoire ont été occultées des années durant, par le processus de colonisation qui a rendu les Polynésiens amnésiques de leur propre histoire (…). Anthropologiquement, une population amnésique de sa propre histoire devient automatiquement un peuple influençable.”

Le deuxième atelier, géré par Vanina Crolas et son adjointe Heimata Estall, dressera les grandes lignes politiques du parti afin d’éclairer les participants sur les fondamentaux du Tavini et sur la vraie nature de son “combat”. Steve Chailloux le détaille : “Les idées préconçues sur le parti politique sont le fruit de la règle politique où il faut s’entre-attaquer. (…) Oscar Temaru et son parti n’ont jamais été anti-français, mais anti-système colonial de l’État français.”

Le dernier atelier intervient en rappel aux actions menées par le parti en termes de santé (promotion du jeûne thérapeutique, valorisation de la médecine traditionnelle, etc.). “Nous vivons dans une société malade, du nucléaire évidemment, mais également à cause des maladies dites de civilisation, créées à la suite d’une modification profonde de notre style de vie (…). Dans le cadre de cet atelier, il s’agira de réfléchir à quelles solutions alternatives, de proximité, pouvons-nous mettre en place à notre échelle pour éviter de tomber dans le rouage de ces maladies de civilisation”, rapporte le responsable de la cellule formation.

Les membres du secrétariat général invitent notamment la jeunesse à participer à cette rencontre, d’éveil et de réflexion. La journée se clora par un déjeuner commun, où chaque participant est invité à contribuer par l’apport de plats ou de fruits.

 

A.M.

 

tavini event

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete