Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Teahupo’o – Le surf d’antan remis au goût du jour

lundi 28 août 2017

surf traditionnel

Les enfants ont été les premiers à se jeter à l’eau. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Fa’ahe’e i te tau matamua, c’est le nom de la première édition du Challenge Tahiti Tourisme qui s’est tenue hier, à Teahupo’o, sous la forme d’un retour aux sources. Découverte pour les uns, passion vivace pour les autres, les planches de surf traditionnelles en bois étaient à l’honneur. Témoignages culturels, visite de la vague de la passe Hava’e et sensibilisation au bouturage de corail étaient également au programme.

“La reine du surf vient de Teahupo’o, alors soyez fiers !”, a déclaré le tahu’a Raymond Graffe au sujet de la légendaire Vehiatua, lors de l’ouverture du Challenge Tahiti Tourisme organisé hier, au PK 0, en partenariat avec la Fédération tahitienne de surf (FTS), le Tahiti Iti Surf Club et la commune.

Pour cette première édition dédiée au surf traditionnel – Fa’ahe’e i te tau matamua –, plusieurs témoignages ont été présentés au public, dont une vingtaine de personnes venues en truck depuis Papeete. Si quelques gouttes de pluie ont fait partie de l’accueil, les vagues étaient, elles aussi, au rendez-vous, pour le plus grand plaisir des riders, nombreux à l’embouchure.

 

Ni leash, ni dérive

 

S’agissant de la compétition, neuf enfants et sept adultes ont tenté d’apprivoiser les planches en bois mises à leur disposition, au son d’un orchestre local et sous le regard de quelques dizaines de spectateurs. Sans leash, ni dérive, et vêtu d’un pareu, l’exercice était loin d’être simple, à l’exception de certains passionnés, venus avec leurs propres planches traditionnelles, visiblement rodés.

“Au travers de ses différentes excursions, Tahiti Tourisme valorise la culture et c’était pour nous l’opportunité de mettre en avant le surf traditionnel. Il y avait trois options : Papeno’o, Papara ou Teahupo’o, et c’est ce dernier lieu qui a été retenu, pour son histoire, mais aussi dans la continuité de la Billabong Pro Tahiti, alors que les baraques foraines sont toujours présentes”, confie Lionel Teihotu, président la FTS.

Dans l’après-midi, les visiteurs les plus curieux ont profité d’une excursion dans le lagon, entre découverte de la vague mythique de la passe Hava’e et sensibilisation au bouturage de corail.

A.-C.B.

 

mickaël robert

touriste

Une vingtaine de personnes avaient fait le déplacement depuis Papeete, à bord d’un truck. (© Anne-Charlotte Bouleau)

tahiti tourisme

La journée a débuté par plusieurs témoignages culturels autour des origines du surf, l’occasion de faire quelques belles découvertes. (© Anne-Charlotte Bouleau)

touriste

Les fameuses planches en bois, stars du jour ! (© Anne-Charlotte Bouleau)

touriste

Pour tenter l’expérience jusqu’au bout, le pareu était de rigueur. (© Anne-Charlotte Bouleau)

surf traditionnel

Sans leash, ni dérive, l’exercice était loin d’être simple… (© Anne-Charlotte Bouleau)

surf

Quelques passionnés étaient venus avec leurs propres planches traditionnelles. (© Anne-Charlotte Bouleau)

bringue ukulele

Un orchestre local était sur place pour encourager les participants. (© Anne-Charlotte Bouleau)

 

106
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Les extractions doivent-elles se poursuivre dans la vallée de la Papeno'o ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete