Tearii Alpha : “Pourvu qu’on soutienne Juppé”

    mercredi 20 juillet 2016

    Tearii Alpha est “l’animateur” du comité de soutien polynésien d’Alain Juppé, qui arrive samedi soir à Tahiti. (Photo : Christophe Cozette)

    Tearii Alpha est “l’animateur” du comité de soutien polynésien d’Alain Juppé, qui arrive samedi soir à Tahiti. (Photo : Christophe Cozette)


    Le ministre et tavana prépare l’arrivée du candidat à la primaire à droite pour la présidentielle

     

    “Le meilleur d’entre nous.” C’est ainsi que Jacques Chirac, lors de la campagne présidentielle de 1995, parlait d’Alain Juppé, le plus fidèle des Chiraquiens, depuis la mairie de Paris et l’année 1976.

    En 2016, Tearii Alpha, ministre du Logement du gouvernement Fritch, “l’animateur” du comité polynésien de soutien du candidat Alain Juppé à la candidature à droite pour la présidentielle 2017, n’en pense pas moins.

    Il a présenté, hier matin, côte est, le programme de la visite de l’ancien Premier ministre, qui sera au fenua de samedi soir à mercredi prochain au soir, après un séjour calédonien, une “visite programmée depuis quelques semaines”.

    C’est un programme au pas de charge, digne “déjà” d’un président, qui attend Alain Juppé durant quatre jours. Tahiti, Huahine, Raiatea… Le premier déclaré des 12 “candidats à la candidature” (pour le moment) à droite – aussi le plus âgé et en tête des sondages – effectuera “une visite d’un candidat politique qui cherche des soutiens”, “autour des maires, des institutions et des associations représentatives”.

    “Il ne vient pas pour régler nos problèmes polynésiens mais bien pour nous parler de son projet France et France-Polynésie”, a précisé l’animateur-ministre-tavana, qui accueillera le candidat-maire de Bordeaux sur sa commune de Teva i Uta, dimanche. Cela tombe bien, le candidat Juppé “ne souhaite surtout pas être instrumentalisé”.

     

    “Réveiller les sympathisants”

     

    Les pe’ape’a made in Tahiti ne vont pas s’éteindre pour autant. Le Tahoera’a “a tenu son conseil politique mercredi 13 juillet à Erima”, comme le précise le site Internet du parti de Gaston Flosse, qui avait pourtant apporté son soutien lors du 19e congrès, tenu en novembre dernier à Faa’a, au candidat Juppé.

    Le parti regrette de ne pas avoir “été sollicité pour l’élaboration de son programme de visite chez nous, tout comme il n’a pas répondu à son souhait de voir le président délégué du mouvement, Marcel Tuihani, être désigné coreprésentant du candidat dans le cadre de cette campagne présidentielle”.

    La mission que s’est donnée notre ministre, “au RPR depuis 18 ans”, est claire. “Notre mobilisation pour Alain Juppé consiste à réveiller les sympathisants”, a écrit Tearii Alpha sur sa page Facebook, peu de temps après une conférence de presse où il a tenu ce discours également.

    “Je ne représente pas les partis politiques. Chaque parti s’exprimera en temps voulu. Mon rôle, notre rôle, est de lui apporter tout notre soutien” lors de cette première étape “d’une campagne par étapes”.

    “Pourvu qu’on soutienne Juppé”, a lâché Tearii Alpha, qui serait heureux de voir 10 000 bulletins de vote pour cette primaire à droite, dont le premier tour se tiendra le 19 novembre dans, a priori, 72 bureaux de vote. Combien pour le candidat Juppé ?

    “C’est un vrai, un bon candidat”, comme a précisé l’ensemble du comité de soutien, hier.

     

    Christophe Cozette

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete