Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Teddy Teng : retour de l’enfant prodigue

mercredi 16 novembre 2016

Teddy Teng détient l’un des palmarès les plus fournis du taekwondo, notamment universitaire suite à son cursus en métropole. (© DR)

Teddy Teng détient l’un des palmarès les plus fournis du taekwondo, notamment universitaire suite à son cursus en métropole. (© DR)

 

 

Médaillé d’or et d’argent aux Jeux du Pacifique en Papouasie-Nouvelle-Guinée, médaillé d’argent aux Oceania, plusieurs fois champion de Polynésie et champion de France universitaire de taekwondo en titre et également vice-champion d’Europe, Teddy Teng est de retour à Tahiti. Désormais ingénieur en Énergie, Exploitation et Maintenance des installations suite à son cursus à l’École catholique des arts et métiers (ECAM) de Lyon, le jeune diplômé fourmille de projets, tant sur le plan professionnel que sportif.

Né le 7 juin 1991 à Papeete, il a passé son baccalauréat S au lycée de Taaone avant de partir poursuivre ses études en métropole, sans pour autant mettre sa passion pour le taekwondo de côté. Bien au contraire, puisque durant son cursus post-bac, Teddy Teng faisait partie d’un club parisien sous les couleurs duquel il a participé à de nombreuses compétitions aussi bien en France qu’à l’étranger. “J’ai fait un stage au Vietnam et c’était incroyable de rencontrer des personnes étrangères qui combattent différemment. J’ai également fait un stage en Nouvelle-Zélande. J’y suis retourné après ma soutenance de thèse pour passer du temps avec mes grands-parents et j’ai intégré l’équipe nationale néo-zélandaise pour m’entraîner avec eux”, explique Teddy Teng.

Revenu il y a un mois à Tahiti, le multiple médaillé a réintégré la Fédération tahitienne de taekwondo où il a été accueilli à bras ouverts par son président, Ramon Gatien.

 

Préparer les Oceania à Fidji fin novembre

 

En prévision de sa prochaine compétition océanienne, il a repris ses entraînements au sein de son club d’origine, l’AS Tuterai Tane situé à Fautaua-Val et dirigé par Roland Teng qui n’est autre que son propre père. “Je viens en soutien mais également en tant que compétiteur pour continuer à progresser et préparer les Oceania à Fidji fin novembre pour lesquels je compte bien faire partie des sélectionnés. Je combattrai dans la catégorie seniors -58 kg. Donc pour moi, c’est régime”, conclut le champion.

Après avoir noué depuis son retour des liens étroits avec la communauté chinoise locale au travers de son association philanthropique, récemment invité chez le consul ou encore à la célébration de la fête Nationale de Taïwan le 10 octobre dernier, Teddy Teng souhaite maintenant mettre son cursus universitaire au profit d’une grande entreprise locale. Sa maîtrise dans le domaine des énergies, sportives comprises, devrait largement y contribuer, mais il n’envisage pas pour autant de mettre un terme à la compétition, avec en ligne de mire les Championnats du monde en Corée dans deux ans.

Et pourquoi pas les Jeux olympiques dans quatre ans ?

 

Jean-Marc Monnier

 

capture-decran-2016-11-16-a-10-21-13

212
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete