Teiki Pambrun doit quitter Tetiaroa

    jeudi 22 janvier 2015

    Tetiaroa, suite. Ce matin, la cour d’appel a rejeté l’appel de Teiki Pambrun, contre le jugement en référé qui lui avait été signifié. Celui qui se place en défenseur de l’environnement conteste le référé lui signifiant son expulsion de Tetiaroa. Mais le tribunal a tranché : Teiki Pambrun doit quitter les lieux. En août 2014, la justice lui avait déjà signifié qu’il devait plier bagage après quelques mois de bataille juridique et quitter le lagon de Tetiaroa où il résidait sur son fare flottant. Il avait par ailleurs, l’interdiction de mouiller à 10 km autour de l’atoll. Au final, les arguments des héritiers Brando ont été entendus.
     
     
     Retrouvez plus d’information dans La Dépêche de demain 23 janvier.
     
    À lire aussi : Héritiers Brando contre Teiki Pambrun

    Jojito 2015-01-24 07:37:00
    C'est troublant, je me rappelle il y a 6 ou 7 ans un projet qui porté par Teva sylvain prévoyait un remblais au Mahana beach afin d'installer un plage artificielle, ce projet était fait en collaboration avec Teiki Pambrun et présenté juste avant les élections de la ville de Punaauia...
    Bizarrement, là il était moins écologiquement révolté.

    Sinon un bon spot pour faire l'écolo offensé serait d'aller installer la pirogue en face de la décharge de Faa'a, mais c'est moins sympa que le lagon de Tetiaroa c'est sûr.
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-01-24 02:12:00
    @Franky (le grand (Post 9) ("avant de prendre une taloche, que ce soit à Moorea")
    Le lagoonarium de Mooréa de Teiki avait une telle bonne réputation que je ne pense pas que tu auras pu faire pareille réalisation toi-même? Si je me trompe, merci de me contacter à rollstahiti@gmail.com pour que je puisse rectifier.
    https://tsw.createspace.com/title/5201431
    rambo 2015-01-23 17:26:00
    Teiki , il fond expres de divulgue une mauvaise photo de toi ,pour montrer le mauvais garcon.
    Ton combat que tu mene de puis lomgtemps , tu te bat pour montere la pollution et les monsonges qui sont dis .
    Nous pomsons que tu est dans tous les droits . Elas tu ne connait pas la corruction .C est bien que tu te bas pour l avenir de nos enfants et le notre .Que veut dire PLAGE PUBLIC ? Il faut que le territoire met un panneau ?Il faut arreter de se voiler la face .Comme viens le faire le CESC?
    TEIKI TE AITO MA . A plus
    Vaihiria 2015-01-23 07:23:00
    Au sujet de Motu Fenua ino, je suis effaré de constater ce fait qui semble durer depuis plusieurs années. J'ai pratiqué en son temps ce site à nombreuses reprises, il était agréable de s'y réunir. Je crois savoir que même les élèves de l'école de Tautira accompagnés de leur enseignant ont dû mettre la main à la poche. Que fait le Maire de la commune face à ce dictat inadmissible d'une furie. Où est la Loi ?, Que font les gendarmes? Sont - ils au moins saisis?
    Revel Sylvie 2015-01-23 02:59:00
    Teiki n''a pas besoin de grandir....il faudrait plus de Teiki en Polynésie!
    Ce sont les autres qui s''autorisent tout de préférence et sans autorisation!!!
    franky 2015-01-23 02:21:00
    Ça fait des années qu'il aime, comme un gamin, voir jusqu'où il peut aller avant de prendre une taloche, que ce soit à Moorea ou à Tetiaroa. Il va falloit qu'il commence à vieillir pour aller dans la cour des grands !
    REVEL 2015-01-23 00:38:00
    TEIKI, continue ta lutte pour la sauvegarde d'un environnement qui part "en sucette". je constate malheureusement que tu es bien seul dans ce combat ; que pense la mairie d'Arue dont Tetiaroa dépend administrativement si je ne m'abuse,pour cette main-mise sur le domaine public ! Quant aux héritiers Brando...que des prête-noms ! Je ne pense pas que Cheyenne et même son père auraient apprécié cet état de fait .
    Et le "roi" Joinville Pomare, quant pense-t-il ?
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-01-22 19:24:00
    @Teiki, à mon avis la cour a fait une erreur de droit : on ne peut pas t'interdire car d'après moi, OCCASIONNELLEMENT (au moins) tu pourras soit aller, soit rester à Tetiaroa. Je ne suis pas un spécialiste mais regarde cette jurisprudence ci-dessous.
    Dès à présent, vois s'il n'y a pas moyen de faire une requête en rectification d'erreurs matérielles, en interprétation et/ou en révision éventuellement? Cela prolongera les délais de pourvoi et suspendra la décision jusuq'à ce qu'il soit statué ? Si tu m'envoies la décision à rollstahiti@gmail.com j'y jetterai un oeil et déjà je pense que j'y trouverai LA faille telle que je l'explique dans mon livre dans les premières pages concernant l'oie organique 2004-è2004-192.
    Bref contacte-moi
    Justement, vois cette jurisprudence « TROTTOIR » récente:
    http://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/001000.html?xtor=EPR-140


    Jurisprudence
    La « taxe trottoir » annulée : l’utilisation n’est pas l’occupation du domaine public
    Publié le 09.04.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
    La présence momentanée des clients des banques et de certains commerces sur un trottoir, le temps d’effectuer une transaction, ne constitue pas pour ces établissements, une occupation du domaine public excédant le droit d’usage qui appartient à tous. C’est ce que vient de juger le Conseil d’État.

    Une commune avait instauré une redevance d’utilisation du domaine public pour les distributeurs automatiques bancaires (DAB) en façade de bâtiment et accessibles directement depuis le domaine public, ainsi que pour tous les commerces disposant d’un comptoir sur la rue (snacks, sandwicheries, boulangeries...), et dont la clientèle reste présente sur le trottoir le temps d’effectuer un achat ou un retrait d’argent.

    Parfois appelée « taxe trottoir », cette redevance visait à compenser les avantages que les commerçants tirent de l’utilisation momentanée des trottoirs et plus largement du domaine public pour leur clientèle. Plusieurs commerçants ont contesté en justice cette redevance. Le Conseil d’État leur a donné raison.

    Pour le Conseil d’État, “la présence momentanée des clients de ces établissements sur le domaine public, le temps d’effectuer une transaction, qui n’est ni exclusive de la présence d’autres usagers ni incompatible avec l’affectation de celui-ci, ne constitue pas une occupation du domaine public excédant le droit d’usage qui appartient à tous”. La redevance a donc été annulée.
    En 2005 déjà, une commune avait instauré une redevance de ce type visant les distributeurs automatiques de billets. Elle avait été annulée par le tribunal administratif.

    Pour en savoir plus

    · Conseil d’État, 8e et 3e sous-sections réunies, 31 mars 2014, (...)
    Légifrance
    · Réglementation de l’occupation du domaine public par un commerce
    proc foQ 2015-01-22 19:11:00
    le mot "PUBLIC" est a redéfinir dans le dictionnaire de la république franco français.
    Jojito 2015-01-22 17:40:00
    C'est certain, il vaut mieux laisser faire tout et n'importe quoi, comme dans le lagon de punaauia.... avoir quinze pirogues qui viennent s'installer sans aucune réglementation pour encadrer ces activités, quand on à la prétention d'être une destination touristique il faut penser tourisme c'est tout.
    Les personnes qui dépensent une petite fortune pour venir profiter d'un lagon, n'ont pas à être pris en otage par quelques uns (qui soit dit en passant sont autant des privilégiés que les héritiers Brando). Il est tout à fait normal d'avoir à proximité des hôtels un minimum de restrictions. Ces hôtels payent des impôts, emploient beaucoup de locaux, font travailler des prestataires, font vendre des billets à ATN etc...
    un lecteur 2015-01-22 17:35:00
    Les SDF qui stationnent à moins de 10km des hotels de la République ont du soucis à se faire: la justice vient de rendre illégal l'arrêt prolongé sur le domaine public.
    Arnaud JORDAN 2015-01-22 14:32:00
    C'est exactement pareil à Bora Bora, à Tahiti...

    Les plages du domaine public sont gardées par des vigiles qui vous virent manu militari à Bora Bora. J'en ai fait l'expérience lors d'une panne de mon annexe, quand le vent m'a poussée vers une plage où j'ai été sommé de partir pour réparer ailleurs. Essayez de venir avec une glacière pour pique-niquer devant un hôtel...

    Ce n'est d'ailleurs pas une exclusivité des riches puisque j'ai fait l'expérience lors d'une halte à la presqu'île de Tahiti, sur le motu Fenua i No. On était les pieds dans l'eau quand une dame nous a demandé 500 CFP. Je lui ai expliqué qu'on était sur le domaine public mais elle a mis des coups de coupe coupe sur nos affaires. On a rebroussé chemin avec le zodiac ;-)

    Je me vois mal débarquer sur les plages du motu Martin, je ne cherche pas les ennuis... Mais juste le respect de la loi.

    Enfin j'ai beaucoup de respect pour le combat de M. Pambrun, néanmoins, je ne sais pas ce que dit la loi sur l'occupation temporaire du domaine public.
    Louis Bresson 2015-01-22 14:02:00
    Etonnant ! Si l'on lit bien, on comprend que ce sont des propriétaires privés, les "héritiers Brando", qui ont obtenu de faire expulser Teiki Pambrun du domaine public maritime.
    Info 2015-01-22 13:46:00
    Franchement qu'il aille en cassation: le lagon est un domaine public qui n'a pas à être privatisé au profit des riches. C'est honteux, tout simplement...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete