Habillage fond de site

Téléthon 2017 : forte mobilisation en Polynésie française

lundi 11 décembre 2017

Téléthon

Randonneurs, coureurs et partenaires de l’opération Téléthon à Moorea, tous réunis en milieu de journée, satisfaits d’avoir contribué à cette opération annuelle. (© Jeannot Rey/LDT)


Pour la troisième année consécutive, Moorea a participé à la récolte de dons, dans le cadre du Téléthon. Plusieurs manifestations étaient au programme : un tour de l’île avec les jeunes sapeurs-pompiers, une randonnée avec l’association sportive du collège de Paopao et différentes animations organisées sur le terrain communal de Vaiare. La collecte pour 2017 s’élève à 865 131 F. Une somme nettement supérieure à celle de l’année passée.

Cette troisième participation aux actions du Téléthon a été un beau succès, tant au niveau participatif qu’en récolte de dons. Comme pour les années passées, c’est l’association des jeunes sapeurs-pompiers, que préside Léon Harehoe, qui a été le fer de lance pour Moorea, rejointe par différents meneurs et associations pour faire de cet événement au profit des maladies génétiques rares, une journée de mobilisation et en même temps d’animations.

À commencer par le tour de Moorea, engagé dès 7 h 30 de Papetoai, par deux groupes de jeunes sapeurs-pompiers, chacun se partageant un côté de l’île, réalisant leur demi-tour de l’île, en relais, tirant en même temps un dévidoir doté d’une urne.

À chaque passage devant un commerce, ou tout simplement devant des habitations, les deux urnes se remplissaient de monnaies qui ont rempli, à fur et à mesure, la caisse Téléthon de Moorea transmise dans l’après-midi même au siège, à Papeete.

Vers 9 heures, Thibaud Cattiau, pilier de l’association sportive du collège de Paopao, démarrait sa randonnée, qui a mené 61 marcheurs, du collège vers Vaiare, en passant par son col. Soit environs deux heures trente de marche, moyennant l’achat d’un tee-shirt Téléthon pour obtenir son “droit de passage”.

Sur le terrain communal de Vaiare, toute une équipe de bénévoles s’ajoutait à tous ceux qui ont tenu différents stands de vente de tee-shirts et de calendriers. Leur rôle : récolter, eux aussi, le maximum de dons en numéraires pour faire grossir la cagnotte.

Un stand de fruits frais était mis à disposition des participants aux différentes animations proposées sur le site, pour la plupart très physique, avec un programme varié de CrossFit, Zumba, fitness et tabatha avec en cheffes de file,  Jena, Gislaine et Opuhi.

 

586 441 F en 2016

 

L’arrivée  des trois groupes, ceux du tour de l’île et les randonneurs s’est faite en même temps, aux alentours de 12 h 30, mettant un terme aux actions du Téléthon 2017 sur Moorea.

Tout n’était pas pour autant terminé, les différentes urnes déposées sur les stands et dévidoirs étaient vidées de leur contenu et les membres du groupe de Moorea n’avaient plus qu’à procéder au comptage, soit un montant global de 865 131 F.

Pour mémoire, l’opération Téléthon 2016 avait récolté 586 441 F, soit plus de 278 000 F pour l’édition 2017.

À noter pour la bonne marche du téléthon de Moorea, la présence de plusieurs partenaires, dont la commune de Moorea-Maiao avec ses muto’i et pompiers, l’association des jeunes sapeurs-pompiers, la cellule de la santé de la circonscription médicale de Moorea-Maiao, la protection judiciaire de la jeunesse, avec sa directrice, Hélène Nicolas, et ses éducateurs, Hélène, Julien, Ariinui, (animateurs de la journée), et Toanui, ainsi que de nombreuses associations, dont celle de Thibaut Cattiau, à savoir l’association sportive du collège de Paopao et son principal, Luc Bolz.

Autres importants partenaires de cette opération, les écoles maternelles et élémentaires de l’île qui, à elles seules, ont ramené 110 000 F. Rendez-vous a été pris pour décembre 2018.

De notre correspondant Jeannot Rey

 

1 300 kilomètres pour faire avancer la recherche

marche nordique téléthon

Top départ du relais solidaire, vendredi dernier, au stade du collège de Taravao. (© Anne-Charlotte Bouleau)

C’était le gros événement en faveur du Téléthon à la Presqu’île. La deuxième édition des 24 heures de marche nordique de Tahiti Iti a débuté, vendredi dernier, aux alentours de 18 heures, au stade du collège de Taravao.

C’est au son des mélodies rock locales que les participants ont avalé les premiers kilomètres, avant de passer le relais aux membres de l’Association pour le développement de l’athlétisme à Taiarapu (ADAT) les plus téméraires pour la nuit.

“On est excentré, loin de la ville, donc on a pris le parti de réserver les créneaux horaires les plus difficiles aux licenciés du club. Le compteur ne s’arrête jamais ! Il y avait toujours au moins deux ou trois marcheurs sur la piste, malgré l’alternance de grains et d’éclaircies”, confiait Philippe Segala, éducateur sportif et vice-président de l’ADAT, le samedi matin. À 6 heures, c’est-à-dire à mi-parcours, plus de 700 km étaient déjà enregistrés.

Pour la seconde moitié du chalenge, le temps était au beau fixe et les marcheurs ont recommencé à affluer.

Les plus jeunes ont profité d’une séance d’initiation à l’athlétisme, tandis que les adultes ont eu la possibilité de découvrir les rudiments du pilates et du nordic fit, avant de passer par l’atelier massage.

 

400 000 francs de dons

 

Après l’effort, le réconfort : entre grillades et cocos glacés, le service de restauration de la famille Peckett est resté opérationnel tout au long de l’événement, en complément du ravitaillement mis à la disposition des athlètes sur le circuit.

Les associations Taatiraa Huma Tahiti Iti et Mata Hotu ont également contribué à l’animation, entre vente de produits artisanaux et prestations musicales.

Le compteur s’est arrêté en début de soirée, avec un premier bilan inférieur à l’an dernier, mais tout de même satisfaisant : 1 300 km parcourus par quelques centaines de marcheurs.

Grâce au soutien de sponsors institutionnels et privés, le montant des dons collectés, estimé à plus de 400 000 francs, sera intégralement reversé à l’AFM-Téléthon.

A.-C. B.

 

• Plus d’informations dans notre édition du jour

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete