Habillage fond de site

Téléthon : L’appel aux dons est lancé

jeudi 12 octobre 2017

téléthon

Une partie de la coordination du Téléthon, avec la marraine de cette année, Maheata Banner (2e à gauche). (© Christophe Cozette)


Le 19e Téléthon polynésien se tiendra les 8 et 9 décembre. L’organisation lance un appel à tous pour monter des actions. Le Téléthon, en 2016, a permis de récolter plus de 11 millions de francs pour la recherche sur les maladies neuromusculaires.

Le Téléthon, 19e du nom en Polynésie française, le 31e dans l’Hexagone, est dans les starting-blocks pour sa nouvelle campagne de dons contre les maladies de type myopathie et autres maladies rares génétiques.

Les bénévoles, chargés de l’événement multiple, ont présenté hier matin, à Pirae, le bilan 2016 comme les premières manifestations 2017. À cette occasion, ils ont lancé un appel aux manifestations pour cette nouvelle édition.

Depuis deux à trois ans, le Téléthon Polynésie récolte entre 10 et 12 millions de francs, un “chiffre constant”, qui “atteint l’objectif” fixé par l’antenne polynésienne de l’AFM (Association française contre les myopathies).

Les familles touchées par la maladie génétique se sont, il y a quelques mois, regroupées à cette occasion, au sein d’une association, l’Association polynésienne contre les myopathies et les maladies rares (APMR).

On recense entre 4 à 800 myopathies différentes et entre 6 à 8 000 maladies rares. Toutes sont des maladies neuromusculaires, d’origine génétique et en fonction des maladies qui s’attaquent aux muscles, système nerveux et au cerveau et à leurs interconnexions diverses, les conséquences peuvent prendre différentes formes.

“Ces maladies peuvent toucher tout le monde”, ont répété les bénévoles hier, d’autant plus que la recherche mise en place depuis les débuts du Téléthon, avance à grand pas et concerne toutes les recherches même sur les autres maladies.

C’est la recherche, issue de la lutte contre les myopathies, qui a permis de mettre en lumière le génome humain, ont d’ailleurs rappelé les membres du Téléthon Polynésie. Le génome est l’ensemble du matériel génétique d’une espèce codé dans son acide désoxyribonucléique (ADN).

 

Plus de onze millions ont été récoltés en 2016

 

Le programme du mois de décembre est loin d’être arrêté et les bénévoles appellent les particuliers, les associations, les écoles, les entreprises, à s’engager et à mettre en place une action, qu’elle soit culturelle, sportive, voire économique.

“C’est très ouvert le Téléthon”, n’ont pas manqué de préciser les bénévoles dont le principal, Serge Le Naour, papa d’un fils atteint de myopathie, qui a également présenté hier le nouveau t-shirt du Téléthon 2017, au design très graffiti. 

L’association pourra néanmoins compter sur des partenaires, pour la plupart présents depuis longtemps, comme les pompiers, la ville de Papara, très active, mais aussi son golf, ainsi que le Lions club, qui s’occupera du standard téléphonique chargé de récolter les promesses de dons les jours J à savoir les 8 et 9 décembre.

Les villes comme Taravao ou les îles comme Raiatea, Huahine et même Kaukura seront également de la partie, en décembre.

Et l’association d’ici là, qui ne fait pas que de récolter des dons pour vaincre ces maladies, offrira aux enfants de la Fraternité chrétienne (la Frat), le 30 octobre une sortie au Laser Game de Pirae et le 31 du même mois, le concert de Christophe Maé, pour les enfants malades.

Après 30 ans de bons et loyaux services avec France Télévisions, le Téléthon Polynésie passe sur une communication web et plus particulièrement les réseaux sociaux, en l’occurrence Facebook (Toutes les infos sur Facebook, Téléthon Polynésie).

Et rien de mieux que de prendre un personnage public aux nombreux amis pour marraine comme Maheata Banner, bien connue des auditeurs de Radio 1 et incontournable avec ses bons petits plats télévisés.

Impliquée auprès des jeunes enfants défavorisés auxquels elle prodigue ses bonnes recettes au moins une fois par semaine, elle a décidé de s’investir dans le Téléthon cette année.

“Une bonne façon de donner plus de pouvoir au Téléthon avec toutes ces personnes qui me suivent sur Facebook”, a précisé l’intéressée.

Mais voilà, à l’instar de l’association Mata Hotu qui organise l’opération Be Your Eyes samedi, en faveur des non et mal voyants, rien ne bouge entre deux manifestations annuelles.

“Le gros travail à faire ici, c’est en matière de transport”, regrettent les bénévoles, Serge Le Naour, en tête. Ces derniers reconnaissent que c’est un peu le cas dans l’ensemble de l’outre-mer français.

Christophe Cozette

 

chiffre téléthon

• Vous pouvez également faire un don en ligne en cliquant ici : le site du Téléthon

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete