Habillage fond de site

Temaru veut profiter des Européennes pour tester son projet de Maohi Nui

mercredi 27 mars 2019

18 YR Conf Tavini

Considérant que les Européennes ne représentent pas un enjeu direct et majeur pour le fenua, Oscar Temaru veut en faire un test pour ses idées d’indépendance. (Photo : Yan Roy)


Le Tavini ayant décidé de ne mettre en piste personne aux élections européennes, les conditions étant “trop complexes”, affirme t-il, compte toutefois profiter de ce rendez-vous électoral pour tenter un coup.

Hier, au siège du mouvement, à Faa’a, le leader du parti indépendantiste entouré de cadres du parti mutiques, Oscar Temaru a en effet annoncé que ce scrutin, “qui n’intéresse personne” ici est l’opportunité d’exprimer un choix. Non pas pour un candidat. Mais pour l’avenir du Pays. Ainsi, le Tavini invite-t-il les gens à confectionner eux-mêmes un bulletin sur lequel sera inscrit “Maohi Nui”, à le glisser le jour du vote (le 25 mai) dans l’enveloppe qui ira dans l’urne.
Certes, ce vote sera considéré comme nul. “Mais si on dénombre 100 000 bulletins nuls”, imagine Oscar Temaru, alors l’État ne restera pas sourd. Et des discussions pourront alors s’engager sur l’indépendance du Pays, pense-t-il. Un très hypothétique résultat, qui fait dire au leader indépendantiste : “Il faut avoir des rêves”.

La suite, un État fédéral

Le Tavini imagine déjà la suite : les contours d’une Constitution (texte fondateur du gouvernement d’un pays), d’un futur exécutif, d’un État fédéral (les archipels seraient les fédérés) font déjà l’objet de discussions, en interne.
Comment mobiliser pour que des milliers de bulletins “Maohi Nui” se retrouvent dans une urne, le 25 mai et créent un événement… C’est toute la question. Lors du précédent vote, en 2014, seuls 15 % des électeurs s’étaient déplacés. Soit moins de 30 000 personnes. Et dans la catégorie des bulletins nuls (qui serait celle des bulletins “Maohi Nui”, on avait dénombré un peu moins de 1 300 votes…
Pour tenter de mesurer l’impact de son idée pour les Européennes, le Tavini invite à un grand rassemblement populaire, samedi, sur le motu Ovini, à Faa’a. Tout le monde est invité, indépendantiste ou non. L’idée est de parler de l’avenir du pays, à langues déliées. “Si on n’a que 300 personnes qui viennent, on arrête tout”, concède Oscar Temaru. Cela voudrait dire que son idée pour le 25 mai ne prend pas. “On espère plusieurs milliers de personnes, samedi. Tout dépendra de la mobilisation de samedi”, a répété hier Oscar Temaru.

Y.R.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete