Temauri Foster : L’affaire Sofrecom rejugée en mars 2015

    jeudi 23 octobre 2014

    Les magistrats de la cour d’appel ont renvoyé, hier matin, l’examen de l’affaire Sofrecom au 19 mars 2015. Temauri Foster, en sa qualité d’ancien président du conseil d’administration de l’Office des postes et télécommunication (OPT), avait bénéficié d’une relaxe en première instance en 2013 dans ce dossier initialement ouvert pour des soupçons de favoritisme dans l’attribution à la société Sofrecom du marché de modernisation informatique de l’OPT. L’ensemble des protagonistes de l’affaire, dont l’ancien conseiller spécial de l’OPT Jean-Paul Pistolet et quatre cadres métropolitains de Sofrecom, avaient été relaxés. Le parquet, qui avait requis des peines d’amende et de prison avec sursis, avait fait appel.

    RP

    sandrine lecomte

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete