Habillage fond de site

Il tente de violer la conjointe de son ami, en sa présence

mardi 6 février 2018

tribunal

Ayant tout oublié, l’homme s’est dit “abasourdi” par les faits qui lui sont reprochés. (© Florent Collet)

De la soirée de samedi soir, il dit avoir tout oublié en raison du rhum qu’il a ingurgité. Les témoins de la scène, eux, s’entendent tous sur la même version. Les premiers éléments de l’enquête font en effet apparaître un penchant pour l’alcool et aussi son incapacité à se maîtriser lorsqu’il a bu.

C’est en effet ce qui s’est produit samedi dernier au soir. Un repas entre amis réunissant deux couples, dont le suspect âgé de 39 ans, ainsi qu’un enfant qui va assister à la terrible scène. Le suspect n’apprécie pas que la femme de son ami lui tienne tête et s’énerve. Il s’empare d’un long couteau et menace l’ensemble de la tablée se disant prêt à tuer et même à violer la conjointe de son camarade. Il projette même de la violer sur la table du salon.

L’homme emmène finalement la femme dans la salle de bains, dans laquelle il la retient dans l’idée d’obtenir une fellation. La femme parvient à retarder l’échéance jusqu’à l’arrivée de la DSP qui, après avoir interpellé l’homme, l’a maintenu en garde à vue jusqu’à hier après-midi.

Il a été présenté au procureur, qui a ouvert une information pour tentative de viol en état d’ivresse, menace de mort mais également pour des violences sur sa compagne. Cette dernière a en effet reconnu ne pas avoir porté plainte malgré les nombreux coups reçus.

Le juge d’instruction a demandé son placement en détention provisoire. Durant les débats, le procureur a annoncé qu’il comptait saisir le juge des enfants afin d’obtenir une assistance éducative en raison de possibles violences sur ses enfants.

L’homme a déjà été condamné en métropole pour du trafic du stupéfiant et a purgé 11 mois de prison. Durant l’audience devant le juge des libertés, il a fait part de son abattement. Je suis abasourdi, dans le coma. Ce n’est pas moi… Menacer un ami, et la copine d’un ami.” Il a demandé à être aidé pour son problème avec l’alcool.

Le juge des libertés a décidé de son placement en détention provisoire en attendant la poursuite de l’enquête.

 

 

FC

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete