Tetiaroa lutte contre les rats

    vendredi 14 octobre 2016

    Tetiaroa rats

    Le docteur James Russell a fait un point sur la migration
    des rats en Polynésie française. (Photo : DR)

    Dans son journal de bord qu’il publie régulièrement sur le site de National Geographic, le docteur James Russell, de l’Université de Auckland, a fait un point sur la migration des rats en Polynésie française. Assurément, ces rongeurs, souvent assez désagréables, destructeurs de plantations et vecteurs de maladies, ne sont pas endémiques.

    Selon James Russell, le rat polynésien s’est étendu à travers l’océan Pacifique et tient son origine de l’Asie du Sud-Est.

    “Les scientifiques qui travaillent avec le National Geographic ont même utilisé le rat polynésien afin de retracer la dispersion d’origine des Polynésiens à travers le Pacifique”, précise-t-il dans ses notes. “À Tetiaroa, dans le coin le plus éloigné du Pacifique, nous trouvons aujourd’hui le rat polynésien diminutif, qui ne vient pas de la Polynésie.

    ” Présent sur l’atoll de Brando pour y étudier les fourmis, son collègue, le docteur Araceli Samaniego est également allé inspecter deux motu de l’atoll qui ont des rats, dans le but de les éradiquer pour protéger, notamment, le motu aux oiseaux et d’autres espèces. Lors de leur travail de terrain, ils ont pu confirmer que le motu Aie (motu aux oiseaux) était sans présence de rat, ainsi que le motu Onetahi. Les travaux doivent encore être poursuivis sur des motu tels que Rimatu’u ou Reiono.

    “Si les rats devaient arriver sur Tahuna Iti, ils pourraient être dévastateurs pour les oiseaux qui y nichent”, suppose James Russell qui restait confiant sur l’éradication totale du rongeur sur l’atoll.

    B.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete