Teura Iriti, Vincent Dubois et Moana Greig en course pour la députation

    mardi 19 avril 2016

    2017 arrive très vite, François Hollande le sait dans le cadre des prochaines élections présidentielles, mais le savent aussi les députés sortants, ou ceux qui veulent rentrer à l’Assemblée nationale.
    Au Tahoera’a, cette échéance électorale est importante car elle permettra de mesurer la popularité du parti après la déception des sénatoriales et la fracture avec le camp d’Edouard Fritch, parti monter son propre mouvement politique, le Tapura huiraatira. Aussi le camp orange a décidé de se préparer au plus tôt. Lundi soir, lors du bureau politique du parti, seule une liste composée de trois noms, Teura Iriti, Vincent Dubois et Moana Greig, était déposée. C’est donc ces trois noms qui entreront en campagne prochainement, après validation par le grand conseil du parti et sur proposition de Gaston Flosse.
    L’idée des primaires pour déterminer les candidats n’a donc plus lieu d’être. L’amer souvenir de l’épisode des primaires entre les candidats qui avait un peu plus fragilisé le parti lors des dernières sénatoriales était de toute façon encore beaucoup trop présent dans les têtes des militants. Les élections législatives de 2017, qui devraient se dérouler dans le courant du mois de juin sera donc charnière pour le parti.
    Teura Iriti et Vincent Dubois, élus sénateurs par les grands électeurs, avant de perdre leurs mandats quelques mois plus tard, seront cette fois-ci en campagne devant la population. Pour Moana Greig, ancien ministre de l’Education de Gaston Tong Sang, ce sera une première. » Il sera en première ligne », expliquait hier le président délégué du Tahoera’a, Marcel Tuihani. « Il se lance dans l’aventure avec nous. »
    On pourra noter la disparition du député factice du Tahoera’a, Jonas Tahuaitu, qui avait déjà annoncé il y a quelques mois sa volonté de ne pas se représenter.
     
    Bertrand Prévost

     

    LEGION 2016-04-20 23:18:00
    Toujours à l'affût de la moindre occasion. En tahitien, on appelle ça ""POPORE ".
    Pourquoi pas nommer des membres du CESC, eux connaissent les vrais sujets à défendre à PARIS.
    toc 2016-04-20 18:04:00
    les politiques sont vraiment des gens détestables
    TUTERAI58 2016-04-20 17:39:00
    N'y a t'il pas danger également avec flosse qui n'a aucune morale et qui s'est vendu sans regret a son copain oscar.eh oui TOC c'est ca la politique aujourd'hui,nous n'avons rien inventé sois sur
    moana 2016-04-20 16:29:00
    1 député et 1 sénateur suffisent pour la polynésie.....c'est le jackpot assuré pour ceux qui sont élus. Payés grassement à ne rien faire à l'image par exemple de Jonas Tahuaitu.
    toc 2016-04-20 14:42:00
    Vincent et Teura sont des candidats sûrs et fidèles...on les apprécie, mais la girouette Moana Greig, ancien ministre de Tong Sang, nous rappelle Maina Sage qui a rejoint le club des traîtres; l'histoire peut-elle recommencer? Gaston Flosse connaît pourtant ces gens qui n'ont pas de morale et qui se vendent sans regrets...Danger!
    Manhattan 2016-04-19 21:08:00
    Aue meama ma, fiu
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete