Teva i Uta – Entretien et gestion du jardin botanique de Papeari

    mardi 7 juin 2016

    L’entretien du jardin botanique de Papeari est confié, depuis un an, à une entreprise privée. Seulement, la décision a été prise sans que les agents affectés et formés à cette tâche n’aient été consultés au préalable.

    “Le personnel qui était à ce poste a été affecté depuis au golf de Atimaono”, explique un agent de l’Établissement de gestion et d’aménagement de Teva (ÉGAT), en charge de l’entretien du site, qui a souhaité garder l’anonymat. Selon lui, la majorité souhaiterait réintégrer son ancien poste. “Ils connaissent mieux le site et tout le monde a été formé pour l’entretien du jardin”, poursuit-il.

    D’autre part, le personnel a d’autres ambitions, dont la plupart émanent des visiteurs, c’est-à-dire des touristes. “Beaucoup veulent que nous installions des fiches signalétiques sur chaque arbre pour leur permettre de connaître le nom et l’origine de l’espèce, poursuit notre interlocuteur. C’est la raison pour laquelle nous attendons avec impatience les propositions de la nouvelle direction.”

    Gilbert Guido à la tête de l’ÉGAT

    Depuis deux semaines, l’ÉGAT, qui gère le golf de Atimaono, le musée Gauguin et le jardin botanique de Papeari, est dirigé par Gilbert Guido, l’ancien directeur par intérim de l’établissement public Tahiti Nui aménagement et développement (TNAD). Nous avons tenté d’entrer en contact avec lui lundi, mais en vain. Manifestement, beaucoup de travail l’attend.

    Cela faisait plusieurs mois que l’ÉGAT n’avait plus de directeur. Le dernier a avoir assuré ce poste était Willy Chung Sao, un proche du Tahoera’a, après le départ d’Albert Van Bastolaer, son prédecesseur. Pendant toute cette période, l’intérim a été assuré par Opahi Buillard qui connaît parfaitement bien l’organisation de l’établissement. Il reste  son directeur adjoint.

    L’établissement est placé sous la tutelle du ministère du Tourisme de Jean-Christophe Bouissou. Le ministre, qui avait inauguré les nouveaux locaux de l’ÉGAT en fin d’année dernière, avait déjà dévoilé les projets de l’établissement, à savoir la reconstruction du musée Gauguin de Papeari et l’agrandissement du golf de Atimaono, qui passera de 27 trous actuellement à 36 trous, ce qui fera un total de deux fois 18 trous. L’objectif étant de développer le tourisme golfique.  

    “Nous allons accorder à l’établissement plus de 100 millions de francs pour la prise en compte des projets annoncés”, avait expliqué le ministre, lors de l’inauguration des locaux de l’ÉGAT, en décembre dernier.

    C.T.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete