Teva i Uta – Ses enfants ont été sommés de descendre du bus

    jeudi 21 janvier 2016

    Corine Teihoarii de Teva i Uta est en colère. Le 23 décembre dernier, ses enfants ont été sommés de descendre du bus au motif que
    la priorité était donnée aux usagers de Teahupo’o. Cette mère de famille a vu tout rouge parce qu’elle avait peur pour la sécurité de ses enfants, tous mineurs. Bien que le chauffeur en question se soit excusé, ce qu’elle apprécie beaucoup, elle maintient sa plainte auprès du service, mais aussi du ministère des Transports terrestres. Pour elle, abandonner des enfants mineurs dans la rue au motif que le bus était en surcharge est un acte irresponsable. Aujourd’hui,elle souhaite interpeller l’opinion publique sur cette affaire pour éviter que ce genre de mésaventure ne se reproduise. Nous l’avons rencontrée hier matin à Mataiea, où elle réside avec sa petite famille.

    Racontez-nous ce qui est arrivé à vos enfants.
    Le 23 décembre dernier, mes enfants devaient prendre le bus de Papeete pour aller à Mataiea. Il était 15 heures. Les enfants sont montés dans le bus et là, le chauffeur s’est retourné en disant que tous les gens qui étaient dans le bus devaient descendre et que c’était les travailleurs qui avaient la priorité.
    Mes enfants sont descendus et lorsque les travailleurs sont remontés pour reprendre leur place, mes petits ont fait pareil. Seulement, le chauffeur s’est relevé et a dit à mes enfants de descendre et que le bus était réservé aux gens de Teahupo’o. Mes enfants ne sont pas descendus. Le chauffeur a insisté. Il était fâché et a dit à mes enfants de descendre. Ils ont eu honte et sont descendus du bus. Ils ont dû attendre le bus d’après. La veille de Noël, laisser des enfants à Papeete, ça craint vraiment.

    Qu’avez-vous fait suite à cette mésaventure ?
    J’ai tout de suite appelé le service des transports. J’ai eu le DRH au téléphone qui a pris ma plainte en compte. J’ai également rencontré le chauffeur qui s’est présenté devant moi. Bien évidemment, il s’est excusé. C’est très bien, mais cela n’empêche pas que l’erreur qu’il a faite est impardonnable.

    Qu’en est-il de votre plainte ?
    Elle est maintenue. Je l’ai déposée auprès du service, mais aussi du ministère des Transports terrestres. Actuellement, la plainte est devant le procureur de la République.
    D’autre part, le DRH du service des transports m’a assurée que le chauffeur et le transporteur seront sanctionnés. Maintenant, si je fais ça, c’est pour me faire entendre. C’est aussi pour pouvoir aider d’autres personnes qui n’ont peut-être pas le courage de faire ce que je fais. Je ne sais pas si le chauffeur est conscient de ce qu’il a fait. C’est quand même un acte très grave et surtout, mes enfants sont tous mineurs. Parmi eux, il y avait un petit de 5 ans. Je me pose la question de savoir quel bus faut-il prendre maintenant pour rentrer à Mataiea ?

    Comment vos enfants ont-ils pu regagner le domicile familial ?
    Ils ont pris le bus de Tautira, mais ils sont arrivés vers 18 heures à la maison. J’ai eu très peur pour eux. Aujourd’hui, je demande aux parents de ne pas laisser leurs enfants prendre le bus tout seul. Avec ce qui vient de nous arriver, j’espère que les choses évolueront.

    Propos recueillis par C.T.

    Xavier Chung Sao Directeur des ressources humaines de la société NTCE, le transporteur de la côte est : “Ce chauffeur recevra une mesure disciplinaire sévère”

    “J’ai eu cette mère de famille au téléphone qui m’a expliqué ce qui était arrivé à ses enfants, le 23 décembre dernier. Ensuite, j’ai convoqué le chauffeur pour savoir ce qui s’était réellement produit. Puis j’ai recontacté la dame pour une rencontre avec le chauffeur. Cette rencontre s’est déroulée dans une ambiance conviviale. Le chauffeur s’est excusé de son comportement. À l’heure où je vous parle, je peux vous assurer que ce chauffeur recevra dans les jours qui viennent une mesure disciplinaire sévère. Nous avons bien compris le message de cette mère de famille. Elle ne souhaite pas que cela se reproduise.”

    lebororo 2016-01-21 14:45:00
    Dur pour la sécurité...
    Amina 2016-01-21 14:37:00
    je trouve qu'elle fait bien, j'ai également une fille mineure et je n'aimerai pas savoir que le chauffeur de bus l'a mise dehors sous pretexte que les travailleurs sont prioritaire.
    bravo à Corinne de réagir non seulement pour elle mais aussi pour nous parents.
    TEPA 2016-01-21 14:14:00
    Je pense qu'il y a un souci côté EST, les bus n° 12 (Tiarei, Hitia'a, Faaone, Taravao) sur les horaires de bus, départ PPT ou départ de Taravao, les chauffeurs ne suivent pas les heures et souvent il faut téléphoner à NTCE pour savoir ce qui se passe. C'est aberrant quand même que l'usager doive attendre 3h au bord de la route.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete