Théâtre – Pas d’amant dans l’armoire, mais une intrigue

    mercredi 30 mars 2016

    “On trouve de tout dans les armoires : des draps, des fantômes ; des amants, ou des squelettes ; des tiroirs à secrets ; des cachet­tes et des enfants endormis ; des histoires fantastiques qui se lisent dans les veines du bois, des histoires que même le hasard ne peut résoudre. Bienvenue au théâtre, où l’improbable rencontre l’imaginaire…”, annonce la toute jeune compagnie Grand Angle, qui présentera, vendredi et samedi, au petit théâtre de la Maison de la culture, une pièce écrite par ses soins, Pas d’amant dans l’armoire, pièce à tiroirs.
    L’histoire commence le jour de la marche Je suis Charlie et va nous faire voyager dans différentes époques : dans les années folles, mais aussi au XVIIe siècle.
    On y croisera des auteurs, des peintres du surréalisme, des aventuriers et de la magie. Parce que l’histoire incroyable de cette armoire est surtout une histoire d’hommes, de folies, d’énigmes, de pièges et de fourberies, d’amour et de lucidité inattendue. “Ce n’est pas une comédie pure et dure avec des gags à rebondissement, explique Coralie Labbe, comédienne de la troupe. Il y a bien sûr de l’humour, mais c’est plus une intrigue, comme un roman policier, mais sans meurtre ! Dans le théâtre, on appelle ça une pièce à tiroirs, c’est-à-dire qu’on soulève un sujet, on part sur le sujet puis on revient sur un autre sujet.”
    Les sept comédiens qui composent la troupe interprèteront plus d’une vingtaine de personnages tous très différents, parfois drôles, d’autres fois étonnants. Des personnages de notre époque mais aussi des personnages qui ont fait l’histoire et d’autres qui font partie du patrimoine littéraire français et anglais.
    Pour les besoins de la pièce, deux comédiens d’un tout autre gabarit fouleront également les planches du petit théâtre : Auguste et Ethan, tous les deux âgés de quatre ans !
    La compagnie Grand Angle est née l’an dernier, à l’initiative de sept comédiens issus d’une troupe de théâtre d’improvisation, les Impromaniacs, et qui voulaient revenir au théâtre à textes dans l’optique de présenter une pièce.
    Après beaucoup de travail, de rencontres et de discussions, ils ont décidé d’écrire leur propre pièce. C’est ainsi que Pas d’amant dans l’armoire, pièce à tiroirs, est née.
    L’auteur, Gildas Meilleray, a déjà commencé l’écriture d’une deuxième pièce qui devrait également faire l’objet de représentations par la compagnie Grand Angle. Une affaire à suivre…

    V.H.

    Pas d’amant dans l’armoire, pièce à tiroirs
    Vendredi 1er et samedi 2 avril, à 19 h 30, au petit théâtre de la Maison de la culture.
    Tarifs : adultes : 2 500 F ; étudiants et enfants moins de
    12 ans : 1 500 F
    Billets en vente à la Maison de la culture du lundi au jeudi, de 8 à 17 heures, et le vendredi de 8 à 16 heures en journée continue.
    Contact : 87.72.85.33

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete