Habillage fond de site

Tiare Trompette se marie

lundi 11 décembre 2017

tiare trompette

“Cela fait dix ans que je n’étais pas montée sur scène, je l’ai fait pour déclarer ma flamme”, confie l’artiste. (© Florent Collet)

Une semaine plus tôt, elle remportait le prix du meilleur mehura au Hura Tapairu avec Hei Tahiti. Vendredi dernier, Tiare Trompette a présenté une dernière fois le spectacle vainqueur aux clients de l’hôtel InterContinental Tahiti et la semaine prochaine, c’est elle qui ouvrira le bal pour la première danse d’un mariage, le sien.

La danseuse et chorégraphe aux nombreux titres va en effet dire “oui” à celui qui partage sa vie depuis onze ans, Tane Dezerville. Un événement qui a motivé son retour sur scène à l’occasion du Hura Tapairu.

“Cela fait dix ans que je n’étais pas montée sur scène. Je l’ai fait pour déclarer ma flamme”, confie l’artiste.

Le spectacle primé, inspiré du french cancan, relate en effet les onze années de vie amoureuse du couple avec quatre morceaux célèbres du répertoire de la chanson française.

“Elles font partie de notre vie. Depuis que nos deux filles sont nées – l’une présente une malformation et  est constamment en évasan –, notre vie se déroule donc entre Tahiti et Paris. Lorsque je suis à Paris pour ma fille, nous sommes complètement coupés du monde de la culture. Ces quatre passages évoquent ces moments où nous sommes isolés pour entourer notre fille”, dévoile Tiare Trompette.

Pour elle, Yann Paa, également auteur pour Manohiva, a traduit Ménilmontant, C’est si bon, Magnifique et Que reste-t-il de nos amours.

 

Un cadeau pour sa famille

 

“Dans cet ordre bien précis”, détaille Tiare Trompette. “Que reste-t-il de nos amours, par exemple, c’est parce que nous avons mis de côté notre vie amoureuse de l’époque pour parler aujourd’hui d’un bonheur partagé malgré les distances. Nous nous raccrochons à cette vie de famille et nous l’évoquons dans cette chanson.”

Ce spectacle s’inscrit donc comme un cadeau de la chorégraphe pour son futur mari, et plus largement pour sa famille.

“C’est le témoignage de tout ce que j’ai vécu pendant onze ans avec lui, et je le remercie et je lui dis ‘encore, encore, on en veut encore’. Il fallait immortaliser cette passion que nous avons tous les deux pour nos filles”, explique la future Mme Dezerville, qui a bien failli aller plus loin dans sa déclaration sous les feux des projecteurs.

“C’est quelqu’un qui n’aime pas s’afficher devant le public. Je devais lui dire ‘oui pour la vie’ sur scène et ensuite danser le mehura. Mais je lui en ai parlé juste un peu avant parce qu’il n’aime pas trop les surprises. Il m’a dit qu’il n’allait pas tenir, qu’il allait pleurer.”

Dans la lumière, Tane Dezerville le sera forcément, vendredi, quand il dira oui, devant le président de la Polynésie, pour un mariage à la mairie de Pirae, puis au temple, avant un repas dans l’intimité familiale.

Le rassemblement, le lendemain à Vairao, s’annonce plus festif avec un grand tama’ara’a et la présence de chanteurs, tels que Patrick Noble, Esther Tefana et Samuel Tuahu.

 

F.C.

 

TIARE trompette tane dezerville

“C’est le témoignage de tout ce que j’ai vécu pendant onze ans avec lui”, explique Tiare Trompette au sujet de son mehura. (© DR)

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete