Habillage fond de site

Le tifaifai dans tous ses états fait salon à la mairie de Papeete

mardi 30 avril 2019

Toujours déplier pour mieux apprécier. Photo C Cozette

Toujours déplier pour mieux apprécier. (Photo C Cozette)

“Donner un sourire à nos tifaifai”. Même si cela ne semble pas évident de prime abord, c’est bien le souhait de l’association Te api nui o te tifaifai, qui organise à la mairie de Papeete, depuis hier et jusqu’à dimanche, le 21e Salon du Tifaifai. Le thème de cette année est vaste puisqu’il s’agit du “plus beau tifaifai”.

Au cours de ces sept jours d’exposition, plusieurs concours auront lieu qui permettront, comme à l’accoutumée, à la quinzaine d’artisanes présentes, de se mesurer les unes aux autres. Dès aujourd’hui, c’est le concours du tifaifai pour une personne. Suivront, mercredi et jeudi, le concours pour un lit de deux personnes et enfin, vendredi, ce sera au tour du concours de tifaifai pour bébé.

Tout comme la précédente édition, le public qui désire apprendre la confection du tifaifai, du bâti jusqu’à la broderie, pourra participer à un atelier de travail, qui se tiendra tous les jours dans la salle annexe de la mairie, où tout est fourni par les artisanes présentes sur le site.

Le public aura également la possibilité d’acheter un de ces couvre-lits typiquement polynésiens, parmi plus près de 200 d’entre eux, disponibles dans un vaste panel de couleurs.

 

Des centaines de modèles

 

Mais que serait-on sans lui, “Que seraient nos maisons sans les tifaifai, introduits il y a plus de 200 ans par les femmes des missionnaires de la London Missionary Society”, comme l’a rappelé le ministre de l’Artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, lors de l’inauguration hier matin. “C’est également un élément affectif, comme un capital transmis de génération en génération”, a-t-il rajouté.

Le maire de la commune, Michel Buillard également présent, s’est réjoui quant à lui, que “cela bouge à Papeete, au niveau de l’artisanat et de l’art”, félicitant au passage le ministre présent, pour le travail accompli, ces dernières années.

Le Salon du Tifaifai a toujours attiré du monde et ce n’est pas cette 21e édition qui dira le contraire, même si les motifs sont souvent les mêmes d’année en année, malgré une petite nouveauté cette fois-ci, avec un tifaifai, présenté au concours, à base de carpes japonaises.

Prisé par le public local, le tifaifai a aujourd’hui également son public à Paris. Après une première tentative en 2018, l’association sera en déplacement à la délégation de la Polynésie, boulevard Saint-Germain, du 22 au 25 mai et du 1er au 10 décembre, période idéale pour les cadeaux de fin d’année. Car rien de tel qu’un tifaifai pour se tenir chaud en période fraîche ou devant un feu de bois, en plein hiver.

 

Christophe Cozette

 

FEN_CC4_SalonTifaifai

Heremoana Maamaatuaiahutapu scrute le travail réalisé par les mama. (Photo C Cozette)

 FEN_CC3_SalonTifaifai FEN_CC5_SalonTifaifai

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La date du 29-Juin, Fête de l’autonomie, représente-t-elle quelque chose pour vous ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete