Tiffany Narii Laitame, la voix de Rapa à la conférence “Our Ocean”

    samedi 10 octobre 2015

    Tiffany Narii Laitame, étudiante en doctorat à l’Université de la Polynésie, a participé à la conférence “Our Ocean”qui vient de se dérouler au Chili.  Devant des décideurs et scientifiques venus du monde entier, elle a pris la parole au nom des habitants de son île : Rapa. Lors de son intervention, elle a appelé la communauté internationale à prendre ses “responsabilités” pour éviter que les populations du Pacifique ne souffrent des bouleversements environnementaux.

    Durant deux jours, Tiffany Narii Laitame s’est fait la voix des habitants de son île d’origine, Rapa, et, plus largement, de toutes les populations du Pacifique Sud qui risquent d’être les premières confrontées aux bouleversements environnementaux qui s’annoncent.
    Lundi et mardi, cette jeune femme de 30 ans, qui achève sa thèse de doctorat en écologie à l’Université de la Polynésie, a été invitée à s’exprimer à l’occasion de la conférence “Our Ocean”(Notre océan) qui s’est déroulée à Valparaiso, au Chili. Un grand rassemblement politique et scientifique initié par le secrétaire d’État américain John Kerry et auquel ont, entre autres, participé des personnalités telles que le prince Albert de Monaco ou encore l’homme d’affaires Richard Branson. “Pour moi, c’était l’occasion de défendre les populations locales au sujet de la protection des ressources marines”, explique-t-elle depuis le Chili où elle se trouve toujours.
    Lors de son intervention, face à un parterre de décideurs venus de 90 pays du globe, Tiffany Narii Laitame, a fait un exposé sur le Rahui. Une pratique toujours employée à Rapa et qui “désigne la prohibition ou la restriction posée sur un espace particulier à la consommation d’un bien végétal ou animal”. “Rapa est l’une des seules îles du Pacifique à avoir maintenu le Rahui. La moitié de l’île est en zone de restriction, donc fermée à toute pêche si ce n’est la pêche à la ligne. Le Rahui est cependant levé deux fois par an, en général pendant les périodes de fêtes. C’est un moyen traditionnel qui permet la gestion durable des ressources naturelles pour le bénéfice de toute la communauté”, poursuit la jeune thésarde, originaire de Rapa par sa mère.

    “Tous connectés”

    Pourtant, malgré cette méthode traditionnelle de protection des ressources, les habitants des Australes, mais aussi les scientifiques, constatent qu’au large, les poissons pélagiques sont de moins en moins nombreux. La surpêche est ici pointée du doigt. “On pense qu’il y a du braconnage de la part de bateaux étrangers”, souffle la jeune femme. Pour tenter d’inverser cette tendance, les cinq maires de l’archipel proposent aujourd’hui au gouvernement polynésien de créer une vaste aire marine protégée dans leurs eaux.
    C’est ce qui vient d’ailleurs d’être décidé par les autorités chiliennes pour la zone de l’île de Pâques sur laquelle elles ont autorité. “Nous, les populations locales, nous devons dire que l’on existe et que si les grands pays continuent à pêcher, nous en subirons les conséquences car nous sommes en quelque sorte isolés sur nos îles. Il faut que tout le monde prenne ses responsabilités pour protéger la ressource”, appelle-t-elle de ses vœux. “C’est important car nous sommes tous connectés à l’océan”. À l’issue de son discours, la représentante de Rapa a été chaleureusement applaudie. Elle a en outre reçu les “félicitations” du ministre de l’Environnement de Nouvelle-Zélande : “Il m’a dit qu’il était important de recueillir l’avis des populations locales concernées”.

    J-B.C.

    Teuhi 2015-10-15 12:30:00
    A rohi a !!! Très bon discours , bonne initiative , et très courageuse , tu es sur la bonne voie Tiffany . Hogi puai !!!! Aroga !!!
    Timi keida tepua 2015-10-15 11:15:00
    Félicitation ma cousine tu fait honneur à ton île nous te faison bocou bou de bisou
    Rotimake 2015-10-15 08:07:00
    Merci Tiffany ,
    Quelle.joie de t''avoir avec nous. Etre gardienne de la planète et de ses ressources est un acte d''amour envers les tiens et l humanite planetaire.
    Merci d''avoir fait ce choix courageux.
    Tu as tout mon soutien .
    Make 2015-10-12 17:30:00
    Bravo ma Couz nous somme très fière de Toi!!! Bisous et bonne continuation dans ton projet
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete