TNTV diffuse demain soir « Tapati : le festival du centre du monde »

    mercredi 10 juin 2015

    « Tapati : le festival du centre du monde », reportage, réalisé par Mike Leyral, rédacteur en chef adjoint de TNTV, s’ouvre par une course de chevaux, montés à cru. “Une course fortement authentique dans la poussière de Rapa Nui”, a confié le journaliste, qui avait déjà réalisé un reportage de 15 minutes, « Manava Tahiti, sur les pas des moai » (visible sur TNTV Replay), sur le déplacement de Manava Tahiti, une troupe de danse du fenua, en représentation lors de la Tapati 2015, le Heiva de l’île de Pâques.
    Place ensuite à l’élection du aito de l’île, suivie d’une séquence de danses avec les jeunes de ce sommet du triangle polynésien. 
    “Les chorégraphies sont moins nombreuses, mais tout aussi sensuelles que les danses polynésiennes”, estime le journaliste. 
    Petit plus non négligeable pour les téléspectateurs demain soir, c’est la première fois, selon le reporter, que des images en drone ont été tournées à Rapa Nui pour cette Tapati.
    Le reportage fait ensuite la part belle à une course de porteurs de fruits. À Rapa Nui, les bananes sont emballées “afin de pouvoir les manger ensuite et pour ne pas que les coureurs s’en débarrassent lors de la course”, s’est amusé à expliquer Mike Leyral. 
    Suivent un bref aspect historique des principaux sites de l’île, d’autres séquences de danse lors de ce festival  ainsi que le concours de pêche – qui se déroule par 30 mètres de fond – avec de splendides images sous-marines, tournées par Gregory Boissy, photographe reporter et correspondant photo et vidéo de l’Agence France Presse (AFP) pour laquelle travaille également Mike Leyral en tant que reporter. 
    “Ce n’est pas souvent que deux correspondants de l’AFP se retrouvent à Rapa Nui”, n’a pas manqué de préciser le réalisateur. La collaboration entre les deux professionnels de l’information a porté ses fruits, les nombreux sujets sur cette Tapati 2015, tant en photos qu’en informations, “ont été largement diffusés et traduits dans de nombreuses langues”, a-t-il précisé.

    Un bain d’argile populaire

    Enfin, le téléspectateur va pouvoir apprécier les explications sur la construction des chars gigantesques qui vont participer à la Farandula, le carnaval de la Tapati, point d’orgue de ce festival. 
    “C’est un défilé, mais aussi un rappel des traditions, des valeurs et des mythes de l’île”, se souvient Mike Leyral, qui en est à son second Tapati en trois ans. 
    Le bain d’argile, filmé en dernières séquences, est cocasse. “Tout le monde s’y met, absolument toute la population – ainsi que la petite communauté marquisienne installée à Rapa Nui – mais aussi les touristes, qui viennent, de plus en plus nombreux, assister à ce festival. Même quinze militaires ont participé, cette année, à la construction des chars, après les affrontements qu’a connus l’île en 2010. C’est puissant”, n’a pas manqué de relever Mike Leyral, impressionné par les plus de 90 000 touristes annuels pour une île qui compte de 5 à 6 000 habitants.
    Cette Tapati à Rapa Nui est à ne pas rater, tant les reportages sur l’île de Pâques se font rares. Seul regret, point d’image de cette fameuse descente en bananiers, qui n’a pas pu se dérouler cette année. Partie (à risque) remise. 

    C.C.
    « Tapati : le festival du centre du monde » (38 minutes), diffusé demain soir, à 19h25, dans TNTV Reportages puis sur TNTV Replay

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete