Habillage fond de site

TNTV fête ses 18 ans

mardi 3 juillet 2018

Pour fêter les 18 ans de la chaîne, TNTV avait organisé samedi dernier une journée portes ouvertes. Près de 500 personnes y ont participé. (© TNTV)

Pour fêter les 18 ans de la chaîne, TNTV avait organisé samedi dernier une journée portes ouvertes. Près de 500 personnes y ont participé. (© TNTV)


Tahiti Nui Télévision a fêté vendredi dernier ses 18 ans d’existence. Avec un peu plus de 30 % de part d’audience, la chaîne du Pays grignote d’année en année son retard sur sa concurrente Polynésie la 1ère. “La chaîne est en perpétuelle mouvance, et il va y avoir un bouleversement à la fin de l’année”, a assuré le directeur administratif et financier de TNTV.

Tahiti Nui Télévision a soufflé vendredi dernier sa 18e bougie. “C’est en effet l’âge de la maturité pour cette enfant qui est devenue une adolescente et qui occupe aujourd’hui une place incontournable dans le paysage audiovisuel polynésien”, s’est réjoui Mickael Charlet, directeur administratif et financier de la chaîne. Avec un peu plus de 30 % de part d’audience, selon une étude de Médiamétrie rendue en novembre 2017, TNTV grignote d’année en année son retard sur sa concurrente Polynésie la 1ère.

“C’est la troisième année consécutive que l’on enregistre une augmentation”, a indiqué Mickael Charlet. Puis ce dernier d’ajouter : “On développe depuis quelques années une forte politique de proximité. On arrive aujourd’hui à avoir 38 % de volume de production locale dans notre grille de programmes, ce qui est assez important et assez exceptionnel.”

 

 

Plus de proximité et de liberté de parole

 

La chaîne compte d’ailleurs proposer toujours plus d’émissions consacrées au fenua dans les années à venir. “On s’aperçoit que les émissions avec un fort potentiel d’audience, mise à part les journaux télévisés, sont celles qui traitent de la mer, de la culture, de la vie dans nos îles ou encore le sport. Le plus important étant de parler des Polynésiens”, a insisté Mickael Charlet.

Diffusée également depuis septembre dernier dans l’Hexagone par l’intermédiaire des box Orange, Bouygues Telecom et Free, “avec un potentiel de 28 millions de foyers, TNTV doit être en quelque sorte une vitrine de nos îles et servir à la promotion du tourisme.”

Du côté de la rédaction de TNTV, cette proximité avec le public est également le credo des journalistes dans leur travail au quotidien. “On essaye de faire plus parler les gens qui sont plus au fait de leurs problèmes plutôt que les institutions” , a précisé Mike Leyral, journaliste et rédacteur en chef adjoint. Lancée officiellement le 29 juin 2000 par une volonté du gouvernement de l’époque, celle que l’on appelle communément la chaîne du Pays a, en effet, été pendant de nombreuses années très proche des sphères du pouvoir politique.

Aroma Teriitehau fut l’un des premiers journalistes à intégrer la rédaction de TNTV en août 2000. Et il se souvient d’une image assez forte : “C’était en 2004 à la suite des élections territoriales et le premier taui. Je me rappelle que la directrice d’antenne était en larmes dans son bureau. Mais aujourd’hui, on s’est affranchi et l’on travaille en tout indépendance.”

“Il y a véritablement eu une libération de la parole”, complète Mike Leyral. Et aujourd’hui, à l’heure du tout numérique, TNTV compte poursuivre son expansion. La chaîne diffuse déjà très largement des informations sur
son site Internet et par l’intermédiaire des réseaux sociaux. “La chaîne est en perpétuelle mouvance et il va y avoir un bouleversement à la fin de l’année”, a assuré Mickael Charlet. Ces nouvelles dispositions feront peut-être de TNTV la chaîne préférée des Polynésiens.

 

D.T.

 

TNTV

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete