TNTV -La chaîne du Pays nettoie ses dettes

    jeudi 24 décembre 2015

    Repartir sur de bonnes bases. Parue au Journal officiel de la Polynésie française le 18 décembre, “l’attribution d’une subvention de fonctionnement complémentaire d’un montant de 47 millions de francs (46 925 620 F précisément) en faveur de la société économie mixte locale Tahiti Nui Télévision, pour financer, au titre de l’exercice 2015, l’intégralité des dépenses de la tranche 2015 du moratoire de ses dettes”, autorisant la signature d’une convention, a éveillé notre attention. L’occasion de faire un micro-bilan financier de la chaîne du Pays, à quelques mois de son 16e anniversaire (TNTV est née le 29 juin 2000, jour de l’autonomie, par la volonté du président de l’époque, Gaston Flosse).

    Plan social et échelonnement des dettes

    “C’est fini, enfin”, se félicite Mateata Maamaatuaiahutapu, directrice générale de TNTV, jointe hier au téléphone. “Nous avons apuré le passif, TNTV repart sur de bonnes bases. Nous sommes également en cours de recapitalisation du capital. Nous avons déjà des actionnaires privés à hauteur de 15 % (le Pays est à 85 %, NDLR), qui ne participaient pas vraiment aux affaires de la chaîne, mais qui nous ont toujours soutenus. Mais la jeune fille redevient sexy. Nous sommes à la moitié de la reconstruction de nos capitaux propres dans notre capital social, ce qui est une bonne chose. Nous espérons aujourd’hui que de nouveaux actionnaires privés soient intéressés par la chaîne”, a expliqué Mateata Maamaatuaiahutapu, là depuis les débuts de la chaîne de la Mission.
    En 2010, cette dernière était au plus mal et “taquinait” le milliard de francs de dettes. S’en est suivi un plan social, une réorganisation de la chaîne avec 30 personnes licenciées et la mutualisation des moyens, la baisse du budget, tout en maintenant l’activité H24 de la société, “grâce à l’implication du personnel, sous la houlette du directeur général de l’époque, Yves Haupert”, n’a pas manqué de rappeler Mateata Maamaatuaiahutapu, à la tête de TNTV depuis le 1er août. “Chacun a accepté de faire plus, tout en maintenant la qualité à l’antenne”, n’a pas manqué de souligner l’ancienne directrice des programmes. 
    En 2011, les dettes sont rééchelonnées sur quatre ans via une procédure de conciliation, avec les créanciers publics et privés, principalement auprès de l’OPT, TNS, l’administration fiscale et les domaines. Aujourd’hui, “tout cela est revenu dans l’ordre”, assure la directrice générale.
    “On ne lâche rien”, tel est son leitmotiv depuis sa prise de fonction. “Une excellente décision de mon prédécesseur, Olivier Roussel, a été d’internationaliser notre régie publicitaire. Cela a été un choix positif, nous avons dépassé nos objectifs. Je souhaite que nous allions encore plus loin, tout en diminuant la subvention du Pays. Nous avons proposé que la subvention allouée à TNTV soit baissée de 3 à 5 % à partir de 2017.”
    La chaîne est toujours en discussion pour son budget. Celui de 2015 devrait être reconduit en 2016, soit 881 millions de francs. “Nous recherchons des relais de croissance, notamment au niveau de la régie, avec de nouvelles offres commerciales”, ce qui permet à TNTV d’être le seul organisme lié au Pays à proposer une baisse de sa subvention. “Nous sommes conscients de la situation du  Pays, on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi et pour cela, on doit ne rien lâcher”, martèle Mateata Maamaatuaiahutapu, auprès de ses équipes, qui préparent notamment de “nombreux nouveaux programmes pour finaliser la rentrée de janvier-février”. 
    D’ici là, TNTV sera sans doute, pour la seconde fois, partenaire d’un nouveau record du monde de ‘ori Tahiti prévu le 30 janvier au golf de Papara, après celui conquis avec le ukulele, courant d’année, à To’ata. Plus que jamais, TNTV est aussi la chaîne de tous les Polynésiens. 

    Christophe Cozette

    Taahoa ma. 2015-12-25 09:55:00
    On a l'impression que la neanmoins charmante Mateata a invente le fil a couper le beurre, avec des subventions du Pays comme perfusions permanentes y a pas besoin de reflechir c'est tellement facile, on prend l'argent des contribuables pour renflouer. Y a pas besoin de faire des grandes ecoles et on emploie des mots savants pour faire avaler le tout a la population qui banque. Remarquee avec son ministre de frere faut pas s'attendre a des miracles
    Joyeux Noel tout de meme aux contribuables cocus.
    bof 2015-12-25 07:05:00
    c'est le pays qui nettoie la dette!!!
    BILL 2015-12-25 02:04:00
    la chaîne de tous les Polynésiens!!! tu parles avec un cadeau (de nos taxes) de 881 MFcp
    on peut en faire des logements sociaux avec 881 MFCP!!! en sachant que les polynésiens ont une chaîne gratuite payé avec les impôts des métropolitains!!!
    en plus avec les 881 M ils achètent des programmes sur TF1 et M6 ! on ferait mieux alors de prendre cet argent et d'offrir les bouquets TNS à tout le monde...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete