Habillage fond de site

Toahotu : le bureau de vote a joué les prolongations

lundi 23 avril 2018

1

Si l’unique bureau de vote de Toahotu était engorgé, dimanche matin, rien ne laissait présager qu’il ne désemplirait pas de la journée. « C’est la première fois que je vois ça, malgré toutes les élections de ces dernières années. Il y a eu du monde du matin jusqu’au soir ! Le bureau n’a jamais été vide, avec toujours plus d’une trentaine de personnes à l’intérieur. On a dû faire entrer les gens par groupe sans arrêt. Il fallait attendre au moins une heure pour arriver jusqu’à l’urne. Certains sont venus et sont repartis, découragés, pour venir retenter leur chance plus tard », confie Tetuanui Hamblin, maire délégué et président du bureau de vote, qui a donc joué les prolongations. A 18 heures, sur 2589 inscrits, 1218 votants avaient été enregistrés. Alors que le bureau était censé fermer, une soixantaine d’administrés attendaient encore leur tour. Renseignements pris auprès du Haut-Commissariat, le portail de la mairie a été fermé et placé sous surveillance policière, et le bureau de vote a continué à tourner, jusqu’aux alentours de 19h30. A défaut d’ouvrir un deuxième bureau, le soir-même, deux pistes étaient envisagées par le tavana pour le prochain scrutin : décaler l’heure de fermeture officielle à 20 heures et revoir l’organisation au sein de l’équipe.

A.-C. B.

 

 
« Je suis ressorti deux heures plus tard »

Faustino Gracia, résident de Toahotu, dimanche :

« Je suis arrivé à 17h15. Je pensais qu’il n’y aurait pas beaucoup de monde, alors j’ai été surpris quand j’ai vu la grosse file d’attente. D’habitude, à cette heure-là, c’est plus tranquille. Le temps d’aller chercher l’attestation et de faire la queue pour accéder à l’urne, je suis ressorti deux heures plus tard. Pour le deuxième tour, j’essaierai de passer un peu plus tôt, en milieu de journée. Je n’étais pas pressé et j’habite juste à côté, donc ça va, on prend son mal en patience. C’est un bon prétexte pour discuter avec les copains. Je suis quand même soulagé : j’ai fait mon devoir et il est temps de rentrer ! ».

2

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete