Habillage fond de site

TONGA – Funérailles de la reine mère

mardi 7 mars 2017

tonga

Le musulman aurait été attaqué et évacué sans ménagement des abords du palais royal, où il voulait offrir des prières à la mémoire de la reine mère. (Photo : Sen, via Facebook)

Selon le site d’information néo-zélandais Kaniva Tonga, un musulman aurait été “attaqué et viré” mercredi dernier près des grilles du palais royal de Nuku’alofa, capitale de Tonga, sur l’île de Tongatapu. Des milliers de Tongiens pleuraient alors la disparition de la reine mère Halaevalu Mata’aho, avant ses funérailles officielles et traditionnelles, aux abords du palais.

Un témoin de la scène, Semisi Funaki, a publié sur Facebook une photo qui illustrerait le moment où l’individu, connu sous le nom de Peka Tea, souhaitait pénétrer dans l’enceinte du palais afin de prier en la mémoire de la reine disparue. Un garde l’aurait alors “attaqué” tout en dispersant sans ménagement ses affaires posées au sol.

Ce cliché a provoqué des milliers de commentaires et des centaines de partages dimanche dernier sur le réseau social, certains dénonçant la violence exercée envers cet homme, d’autres manifestant leur hostilité envers l’islam et ses fidèles. Une veillée de prières était organisée le jour même par les neuf principaux mouvements religieux, tous chrétiens, de l’archipel. Les autorités tongiennes se sont refusées à tout commentaire.

 

D.G.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete