Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Le top 5 des destinations pour étudier à l’étranger

vendredi 23 juin 2017

À la rentrée prochaine, certains étudiants s’expatrieront  vers de nouvelles aventures à travers le monde afin  de poursuivre leurs études. (© Photo : archives LDT)

À la rentrée prochaine, certains étudiants s’expatrieront
vers de nouvelles aventures à travers le monde afin
de poursuivre leurs études. (© Photo : archives LDT)


À la rentrée prochaine, certains étudiants s’expatrieront vers de nouvelles aventures à travers le monde afin de poursuivre leurs études. Si l’Hexagone reste la destination la plus en vogue, le Canada, la Chine, Hawaii et l’Espagne ont le vent en poupe, ces dernières années, bien que les études se révèlent parfois y être très onéreuses.

Certains décident de partir directement après le bac afin d’intégrer un BTS ou une école d’ingénieur ou de commerce qu’ils ne trouvent pas sur le territoire. D’autres préfèrent attendre de pouvoir intégrer un programme d’échange universitaire, ce qui représente une solution plus économique. Découvrez les cinq destinations qui attirent le plus les étudiants polynésiens dans le cadre de leurs poursuites d’études.

 

É.P.

 

Programmes de mobilité

L’Université de la Polynésie française (UPF) propose trois types de programme de mobilité :
– le système d’échange Erasmus, vers l’Irlande et l’Espagne ;
– le programme d’échange international vers la Chine, le Canada, les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa et Taiwan, qui est généralement suivi en 3e année de licence ou en master ;
– le programme d’”assistant de français à l’étranger” dans une vingtaine de pays du monde. L’étudiant qui rejoint ce programme a pour mission d’assister un professeur de langue dans son pays d’accueil. Il est rémunéré pour ce poste d’un an qu’il assure soit dans le secondaire, soit à l’université. Généralement, ce programme est suivi par les étudiants qui se destinent à l’enseignement. Il s’agit souvent d’une coupure entre leur dernière année de licence et leur première année de master.
Pour prétendre à l’un de ces programmes, les étudiants doivent déposer leur dossier avant le 31 janvier pour un départ en septembre et avant le 30 juin pour un départ au second semestre.
Dans le cadre de ces échanges, les étudiants n’obtiennent pas de “double diplôme” puisqu’ils rentrent dans le cadre du diplôme qu’ils préparent à l’UPF. La validation du programme de mobilité est conditionnée par leur réussite aux examens.

 

Capture d’écran 2017-06-23 à 10.31.08

 

Capture d’écran 2017-06-23 à 10.31.18

 

 

Capture d’écran 2017-06-23 à 10.31.29

 

Capture d’écran 2017-06-23 à 10.31.41

 

Capture d’écran 2017-06-23 à 10.32.03

108
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete