Habillage fond de site

Tourisme – Un secteur qui offre de belles perspectives d’avenir

vendredi 27 octobre 2017

salon tourisme

Les collégiens sont venus nombreux accompagnés de leurs professeurs se renseigner sur les différents métiers du tourisme et les formations pour y accéder. (© Élénore Pelletier)


Le 3e Forum des formations et métiers du tourisme s’est tenu hier, à la présidence. Cet évènement a pour vocation d’informer et de sensibiliser la jeunesse et les porteurs de projet sur les opportunités existant dans le domaine du tourisme. Cette année, l’invité d’honneur du salon était la Nouvelle-Zélande, un bon exemple en la matière.

Le 3e Forum des formations et métiers du tourisme s’est tenu hier à la présidence. Cet évènement, qui a pour vocation d’informer et de sensibiliser la jeunesse et les porteurs de projet, sur les opportunités existant dans le domaine du tourisme attire, chaque année, pas moins de 3 000 visiteurs.

Ils étaient donc encore nombreux, hier, à arpenter les allées de ce forum, à la découverte des stands d’informations tenus par les professionnels du secteur touristique, des structures de formation, d’offres d’emploi mais aussi des organismes de financement pour les patentés souhaitant être accompagnés dans la mise en place de leur projet.

Un pôle était également réservé au numérique, avec des démonstrations d’applications technologiques dédiées au tourisme.

“J’ai quitté l’école et suis à la recherche d’un emploi. Mais je ne trouve rien dans mon domaine et j’ai toujours été attiré par le secteur du tourisme ; alors aujourd’hui, je viens sans trop d’idée précise voir si je trouve une possibilité d’embauche ou de formation dans ce domaine. Ce qui est bien, c’est que tous les métiers sont représentés, ce qui facilite la recherche”, explique un jeune visiteur d’une vingtaine d’années.

Plusieurs ateliers étaient proposés aux visiteurs, au travers desquels ils pouvaient s’essayer à des entretiens d’embauche fictifs ou découvrir l’art culinaire, ainsi que des tables rondes portant sur “le tourisme durable : catalyseur de changement positif économique” et “le tourisme durable : une opportunité de développement social”.  

 

Invité d’honneur : la Nouvelle-Zélande

 

“Le tourisme durable” : voila l’orientation que le ministère du Tourisme a choisi de suivre pour développer son secteur. Après Hawaii en 2015, puis Rapa Nui en 2016, le gouvernement a donc choisi cette année comme invité d’honneur du forum la Nouvelle-Zélande,

“Un pays connu pour son développement en matière de tourisme vert, de tourisme culturel, et de tourisme nautique, et de tourisme de croisière et de grande plaisance”, a souligné le président Édouard Fritch, lors de son discours d’ouverture.

Si jusqu’à maintenant, le gouvernement misait essentiellement sur l’hébergement de classe internationale pour attirer les touristes du monde entier, il souhaite aujourd’hui davantage mettre en avant et accompagner les pensions de famille, les meublés du tourisme et les auberges de jeunesse.

“Nous avons un bon exemple avec la structure que Maui Chan, qui a ouvert une auberge de jeunesse, le Mahana Lodge, en début d’année. Il s’agit d’ un produit frais, pep’s et de très bonne qualité, qui a su trouver très rapidement sa clientèle, et nous sommes ravis de savoir qu’il souhaite développer un réseau dans les îles.
D’autre part, notons qu’entre le premier trimestre 2016 et le premier trimestre 2017, la fréquentation de touristes néo-zélandais en Polynésie française a augmenté de 50 % et c’est le Airbnb qui a permis cette progression”, reconnaît Nicole Bouteau, ministre en charge du Tourisme.

Le gouvernement prévoit une belle progression du tourisme dans les années à venir, notamment avec la réouverture d’hôtels et à la mise en place d’un projet d’envergure : le Tahitian village.

En ce sens, le ministère du Tourisme et le ministère de la Formation professionnelle ont décidé de travailler conjointement pour développer l’offre de formation dans le milieu touristique , “car le lycée hôtelier ne pourra pas absorber les besoins d’emplois nécessaires. Il va falloir qu’on soit imaginatif pour qu’on soit prêt à faire face à ces projets”, assure Nicole Bouteau.

De nouveaux métiers devraient également voir le jour, notamment autour du numérique, outil devenu aujourd’hui indispensable, pour faire rayonner la destination à travers le monde et promouvoir les produits touristiques auprès d’un large public.

Élénore Pelletier

 

maui chan forum tourisme

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete