TPR – Billy Besson parraine avant les JO

    vendredi 6 mai 2016

    Premier Tahitien qualifié pour les Jeux olympiques de Rio en Nacra 17, Billy Besson s’est autorisé une petite escapade de cinq jours sur le fenua à l’invitation de Stéphanie Betz, organisatrice de la Tahiti Pearl Regatta. L’édition 2016 aura donc un parrain de prestige qui compte profiter au maximum de cette course unique entre navigateurs locaux et étrangers sur des embarcations très différentes.

    Contacté en novembre 2015 lors de son passage à Tahiti, en compagnie de sa coéquipière Marie Riou, Billy Besson n’a pas hésité une seconde avant de donner son accord. “Je n’ai jamais participé à la TPR mais je sais qu’il y a une super ambiance, et que les gens sont là pour le plaisir de naviguer dans de magnifiques endroits. Je suis content de voir que cette épreuve se pérennise sans être redondante. Si la course peut capitaliser sur mon nom, tant mieux. Je devrais être sur plusieurs bateaux pendant la régate pour voir un maximum de monde et aussi profiter de l’expérience de chacun.

    Je connais plusieurs locaux qui y participent, pas les étrangers mais je devrais pouvoir naviguer avec tout le monde sur différents types d’embarquements. Et si je suis un spécialiste du catamaran, j’aime tous les types de bateaux.”

    Un moyen de se ressourcer

    Ce déplacement n’a pas été sans faire grincer quelques dents du côté des entraîneurs nationaux qui craignent le contrecoup de la fatigue à trois mois des Jeux. Mais pour Billy, ce retour sur son île natale est vécu comme un moyen de se ressourcer et de s’éloigner aussi de la pression, qui grandit depuis qu’il sait, fin février, qu’il participera aux Jeux. Une sélection qu’il a avoué avoir peu fêtée, focalisé sur son objectif. Quadruples champions du monde consécutivement, Billy et Marie ont, depuis longtemps, appris à vivre avec la pression du résultat, mais pour les JO, où ils seront pour la première fois, c’est un peu différent.

    La rencontre avec Nicolas Hénard, double champion olympique de voile, leur a permis de mieux appréhender l’événement. “Avec nos quatre titres mondiaux, ce qui n’est jamais arrivé dans la voile olympique, nous avons une étiquette, il faut l’accepter. À nous de bien nous préparer et de nous mettre dans les meilleures conditions pour faire un bon résultat”. Déjà annoncés comme potentiels médaillables, Billy et Marie seraient forcément déçus de ne pas ramener la moindre médaille de Rio. Un scénario auquel ils ne veulent pas croire… Nous non plus.

    Luc Ollivier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete