Trafic d’ice et de paka : prison ferme pour un jeune couple

    mardi 26 avril 2016

    Sous les yeux de sa fille âgée d’à peine trois ans, un jeune couple a été condamné, hier, en comparution immédiate, à de la prison ferme pour un trafic de paka et d’ice en partie réalisé depuis la maison d’arrêt de Nuutania.
    Âgé de 25 ans, le concubin, qui a écopé de trois ans de détention, avait déjà été condamné en 2013 à quatre années ferme, déjà dans le cadre d’une affaire de méthamphétamines.
    Un dossier dans lequel sa compagne avait été aussi impliquée à l’époque. Hier, le tribunal a infligé à celle-ci une nouvelle peine de 18 mois ferme synonyme de retour en cellule alors qu’elle était jusqu’à aujourd’hui placée sous bracelet électronique.
    Entre juin 2015 et avril 2016, la jeune femme de 22 ans, sur demande de son concubin détenu, s’était livrée à un trafic de paka avec le soutien d’un ami du couple et celui d’un jeune cousin de son compagnon.
    Le cannabis était en partie vendu, le reste étant introduit à Nuutania grâce à la complicité de femmes de détenus.
    Selon les enquêteurs qui avaient placé ce petit monde sur écoute, “dix boîtes par semaine” entraient illégalement à la maison d’arrêt de Faa’a. Soit un total, sur la période visée, de 1,2 kg d’herbe.
    “J’appelais ces femmes et je leur disais qu’il y avait des trucs à faire passer”, a expliqué, hier, la concubine sans donner plus de détails.
    Le cannabis servait à “cantiner”, selon son compagnon qui n’apprécie pas les menus proposés en cellule.
    “On fait des échanges avec la bouffe. Je fais un peu des manières. Je n’aime pas trop le poisson et tout ce qui vient de la mer”, a déclaré celui-ci.
    Parallèlement, sa compagne a reconnu, en garde à vue, avoir acquis environ 5 grammes d’ice destinés à la revente.

    “Les failles du système”

    Lors des perquisitions, les gendarmes ont en outre découvert, cachés dans un meuble au domicile du couple, la coquette somme de 5,9 millions de francs. Un butin issu du premier trafic, selon le jeune homme.
    Les écoutes ont également révélé que les couches de leur enfant servaient parfois à dissimuler l’argent sale, comme l’a relevé l’un des magistrats du tribunal, indigné : “En fait, votre petite fille a aussi servi à votre trafic de stupéfiants”.
    “Vous mettez votre jeune cousin de 18 ans dans cette affaire, votre copain et votre compagne. Vous voulez envoyer tout votre entourage à Nuutania”, a renchéri la présidente, en s’adressant au principal prévenu.
    Dans ses réquisitions, le procureur a fustigé les mis en cause qui ont “utilisé les failles du système”.
    Pour faire parvenir paka (ainsi que des téléphones portables) en prison, d’une part, mais aussi pour obtenir libération conditionnelle et/ou placement sous surveillance électronique afin d’échapper à l’enfermement.
    Sans s’étendre davantage (ce pan du dossier faisant possiblement l’objet d’une instruction), le représentant du parquet a souligné que les écoutes avaient démontré que le compagnon avait présenté “un faux contrat de travail obtenu auprès de sa belle-mère” pour obtenir sa libération anticipée après sa condamnation dans la première affaire. Hier, le jeune homme a tenté d’endosser l’entière responsabilité du trafic, indiquant avoir “agi sans réfléchir”.
    “Il reconnaît les faits. Il a exprimé des regrets. Il s’est adressé à sa concubine sans mesurer qu’elle serait impliquée. Cette petite fille risque de se retrouver avec ses deux parents à Nuutania”, a plaidé son avocate. En vain. À l’issue du procès, le couple a regagné la maison d’arrêt escorté par les gendarmes.
    Ses deux comparses ont, quant à eux, pu quitter libres le palais de justice après avoir écopé respectivement de 12 et 15 mois de prison avec sursis.

    Compte rendu d’audience J.-B.C.

    dadi 2016-04-27 10:59:00
    la faute au gouvernement, créez des emplois, baissez les charges des employeurs, il y a de plus en plus de chômeurs et ici sans indemnités, alors il reste la vente de bouffe à la sauvette, la prostitution (qui est règlementée) et le trafique de drogue (qui est interdit) à j'oubliais vous voulez vous créer un emploi en vous mettant à votre compte? il existe la SOFIDEP "le fer de lance de l'économie" belle fumisterie qui sert encore une fois à engraisser les parasites qui y travaillent sans parler de toute une clique d'abrutis qui disent défendre les commerçants, artisans et les travailleurs, beaucoup de travail avant que tout le monde parte investir ailleurs!!
    Domi 2016-04-26 23:48:00
    Tout à fait d'accord avec M C Ice;il y a de plus en plus de personnes et surtout de jeunes accros à l'ice et à d'autres drogues,il n'y a rien pour les aider à décrocher,l'hôpital psychiatrique les refuse même quand il vont très mal,le service de toxicologie,débordé donne ses consultations au compte-goutte;en prison apparemment les gens peuvent continuer à prendre de la drogue;aucun centre,aucun espoir,aucune ouverture.Cela va devenir un énorme problème de société et de santé publique.
    Oti 2016-04-26 22:49:00
    De la racaille... En taule à vie...
    Motahi 2016-04-26 17:58:00
    Un peu de clémence quand meme, mais bon!!!, c la faut aussi des personnels de Nuutania, n'a qu'à bien faire aussi leur boulot!! Ils vont finir aussi comme les douaniers de l'aéroport ces gars là!!
    to'oro bubule 2016-04-26 16:23:00
    Rien ne pourra freiner la prolifération de la ICE.
    lebororo 2016-04-26 15:48:00
    Notre monde dégénère et la jeunesse paie...
    raerae hétéro 2016-04-26 15:45:00
    Ils branlent quoi les matons de Nuutania?

    C'est pas une failles du système, c'est une faille des matons sur-indexé.
    Mc ICE 2016-04-26 15:39:00
    Ce jugement prouve que la réponse judiciaire est un lamentable échec

    Il faut créer un centre de désintoxication a l'ICE

    Il faut soigner les personnes dépendante a cette drogue, les mettre continuellement en prison ne sert a rien si une fois libre ils sont toujours accros.

    Et c'est pas les visites forcer chez le docteur Marie-Françoise BRUGIROUX qui va faire de l'effet.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete