Transports – Après onze mois d’études, le schéma directeur du gouvernement examiné ce trimestre

    mardi 26 janvier 2016

    Le nouveau schéma directeur des transports terrestres doit être présenté par le gouvernement au premier trimestre 2016, mais Willy Chung Sao, qui règne à présent sur tous les transports publics de l’île de Tahiti, ne voit toujours rien venir, même s’il a déjà été consulté par le bureau d’études chargé de l’élaboration du schéma.
    Il y a urgence : la convention de délégation de service public de 2001, qui était originellement d’une durée de douze ans, avait été prorogée de trois ans et arrive à échéance le 27 décembre 2016. 
    Vingt mille scolaires et environ 33 000 passagers empruntent le bus chaque jour à Tahiti.
    Et les usagers sont nombreux à se plaindre du service, faisant écho à plusieurs rapports, comme par exemple celui de la chambre territoriale des comptes en 2009 et le document d’orientation budgétaire de 2013, qui pointait l’insuffisance des financements, l’absence de maîtrise des horaires et des itinéraires, l’utilisation des bus pour effectuer des transports privés ou encore l’absence de lignes jugées non rentables, par exemple celles qui devraient desservir les quartiers prioritaires. 
    “On a besoin d’être aidé, non pas directement, mais sur le plan de l’aménagement des lieux publics et ce n’est pas le cas.” 

    Impossible de prévoir l’heure d’arrivée de manière fiable

    Dans la convention de 2001, le Pays s’engageait à mettre en place les infrastructures nécessaires, telles que les arrêts de bus et les gares routières, et de leur côté les délégataires investissaient dans du matériel neuf, ce qu’ils ont fait de 2001 à 2011, mais “derrière, ça n’a pas suivi”, selon Willy Chung Sao. Dans l’état actuel de la voirie, explique-t-il, même quand les départs se font aux horaires indiqués, il est pratiquement impossible de prévoir l’heure d’arrivée de manière fiable. “On s’arrête encore à la demande ; et en théorie, pour les scolaires, on devrait les ramener à domicile. Mais ce n’est tout simplement pas possible.”
    Il sera également question du rôle que pourraient jouer les communes, à qui incomberait le transport des usagers depuis leurs quartiers jusqu’à la route principale. Willy Chung Sao, lui-même conseiller municipal à Taiarapu-Est, indique qu’a minima, elles devraient trouver le foncier pour les gares routières communales.
    Le parc de bus actuel est vieillissant et Willy Chung Sao prévoit de le renouveler. Il dispose actuellement d’environ 200 véhicules et gère un effectif de 300 salariés. “Avec 15 ans d’expérience, on peut beaucoup mieux orienter nos achats. Si le Pays ne fait rien au niveau infrastructures, il vaudra mieux mettre en service des véhicules plus petits et donc plus faciles à manœuvrer.” Ces achats seront éligibles à la défiscalisation métropolitaine, mais pas à la défiscalisation du Pays, qui reste concentrée sur le tourisme et le logement social. “Je trouve ça très dommage”, dit Willy Chung Sao. 
    Les bus font également face à une sérieuse baisse de fréquentation, de l’ordre de 30 % : “Ah oui, ça a beaucoup baissé, on le voit au petit matin, il y a beaucoup moins d’ouvriers qui partent au travail.” 
    Au niveau de la billetterie,  “nous avons commencé à moderniser dès 2002. Mais je pense que nous étions trop en avance, ça n’a pas tellement bien fonctionné.  Aujourd’hui, nous avons près de 6 500 abonnés et près de 5 000 matahiapo qui utilisent la carte à puce. Les campagnes médiatiques pour informer les usagers de la mise en place des cartes à puce étaient à la charge du Pays, mais ça n’a pas été fait.” 

    C.P.

    yo 2016-01-27 08:58:00
    yo
    yo 2016-01-27 08:56:00
    les gens préfèrent acheté un scooter que d'attendre des bus pendant 1h00 ou 1h30
    pas d'horaire c'est le chauffeur qui fait ses heures.y en a marre
    HIRINAKE 2016-01-26 22:40:00
    Et Willy Chung Sao qui est aussi dans l'agriculture avec Kai Hotu Rau....il est partout et gourmand l'oiseau !!!!
    SIRE 2016-01-26 12:27:00
    Willy Chung Sao, qui règne à présent sur tous les transports publics.

    Ca va donner du travail à la haute autorité de la concurrence
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete