Habillage fond de site

Travaux de la place Jacques-Chirac : l’appel d’offres est lancé

mercredi 3 janvier 2018

Au centre de la place, une pirogue polynésienne double, avec une voile de 30 mètres de haut, doit voir le jour. (© Port autonome)

Au centre de la place, une pirogue polynésienne double, avec une voile de 30 mètres de haut, doit voir le jour. (© Port autonome)


L’appel d’offres pour l’aménagement de la place Jacques-Chirac, à Papeete, est paru au Journal officiel du 19 décembre 2017. Les entreprises ont jusqu’au 12 février pour déposer une offre au Port autonome. La nouvelle esplanade devrait voir le jour à la fin de l’année 2019 au plus tôt.

Un bar, deux restaurants face au lagon, un pa’epa’e surmonté d’une gigantesque pirogue double, des gradins en pierre, une scène en plein air et 4 700 m² de jardins et promenades. Voilà à quoi pourrait ressembler l’esplanade Jacques-Chirac en 2020.

L’appel d’offres pour la rénovation de cet espace a été publié au Journal officiel de la Polynésie française du 19 décembre 2017. Présenté par le Pays au début de l’année, ce projet est estimé à 720 millions de francs et est financé par le contrat de projets et les fonds propres du Port autonome.

Les entreprises intéressées pour réaliser les travaux peuvent se procurer le dossier auprès du Port autonome et ont jusqu’au 12 février pour remettre leurs offres. Après le 12 février, le Port autonome aura quatre mois pour attribuer le marché. Selon l’appel d’offres, la durée des travaux est estimée à 80 semaines. La nouvelle esplanade devrait donc voir le jour à la fin de l’année 2019 au plus tôt.

L’appel d’offres est constitué de quatre lots. Le lot 1 concerne le terrassement de cet espace d’environ un hectare, gagné sur la mer lors de la construction du parking souterrain (qui restera en place). Le lot 2 concerne les fondations.

Le lot 3 comprend la démolition des structures existantes – sauf le monument à la mémoire des essais nucléaires qui ne sera pas déplacé – et la construction de nouveaux bâtiments. Côté parc Paofai, un grand fare pote’e accueillant une salle de restaurant de 145 m² et un deck flottant de 200 m² avec un bar sur le lagon. Côté marina, deux bâtiments aux allures plus modernes : l’un devant héberger des bureaux pour la marina et des services pour les plaisanciers ; et l’autre étant prévu pour abriter, sur deux étages, un bar le long de la promenade piétonne surplombé d’un second restaurant de 300 m². Au milieu de la place devrait être érigée une grande plateforme en pierre, sur laquelle doit trôner une pirogue polynésienne double de trente mètres de hauteur. Ce pa’epa’e jouxtera, selon les plans de l’architecte du Port autonome, une arène pavée en demi-cercle, bordée de gradins en pierre, le tout regardant vers le lagon et les quais de Motu Uta.

Enfin, le lot 4 concerne les aménagements paysagers : voiries, éclairage public, réseaux d’eau, assainissement, dalles, murets et plantations de végétaux.

Il reste un mois et demi aux entreprises intéressées pour se manifester.

Benoit Buquet

Vue g_n_rale du projet pour lÅfesplanade Jacques-Chirac : autour dÅfune pirogue g_ante, deux restaurants, une sc_ne en plein air et 4 700 m_ de jardins. (© Port autonome)

Vue générale du projet pour l’esplanade Jacques-Chirac : autour d’une pirogue géante, deux restaurants, une scène en plein air et 4 700 mètres carrés de jardins. (© Port autonome)

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete