Trésors de Tahiti solide cinquième

    mardi 26 juillet 2016

    L’équipage de Trésors de Tahiti a montré du bon et du moins bon sur les épreuves de Stade Nautique, hier. (Photo : DR)

    L’équipage de Trésors de Tahiti a montré du bon et du moins bon sur les épreuves de Stade Nautique, hier. (Photo : DR)


    Voile – Tour de France

     

    À Marseille, le Diam Trésors de Tahiti a signé un nouvel hold-up sur les épreuves de Stade Nautique, hier. Malgré un début de journée compliqué, les Moano Hiva se sont qualifiés de justesse en “Super Finale”.

    Les Tahitiens terminent le stadium à une jolie cinquième place ce qui leur permet de creuser l’écart avec Oman Airport, son principal poursuivant au classement général. Les conditions de vent étaient à nouveau tordues hier en rade de Marseille, le vent jouant encore des siennes et oscillant au gré des manches en force et en direction.

    Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, le comité de course réussissait tout de même à lancer quatre manches de qualification en amont de la “Super Finale”. À l’image du vent, l’équipage de Trésors de Tahiti a montré du bon et du moins bon, terminant huitième, troisième, quatrième et deuxième de la phase qualificative puis cinquième de l’ultime manche du jour.

    Contrairement aux conditions météorologiques du jour, l’ambiance est restée stable à bord du Diam rouge et blanc où l’entente est toujours aussi excellente entre Teva Plichart, Petero Pennec et Manutea Mahai.

    Le skipper de Trésors de Tahiti, Teva Plichart, a commenté cette folle journée :

     

    “La phase de qualification a mal commencé avec une première manche de huitième. On a eu du mal à se mettre dedans. Nous sommes partis très tendus et nous nous sommes fait surprendre par la concurrence. Cette manche de rodage a failli nous coûter cher ! Ensuite, on fait deux bonnes manches, troisième et quatrième, qui nous permettent de rattraper la première manche. Heureusement, il y a eu cette dernière manche de qualification qui a failli ne pas avoir lieu pour cause de vent faible et sur laquelle nous réalisons un sacré hold-up !

    Nous n’étions pourtant pas bien partis, mais Pierre, sur le dernier bord de portant, positionne comme il faut le bateau sur la bouée et on s’en sort in extremis à la troisième place à l’avant-dernière bouée. Mais ce qui nous fait vraiment passer en “Super Finale”, c’est le manque de vent dans la zone de la ligne d’arrivée, qui nous permet de gratter FDJ et de terminer à la deuxième place. À ce joli résultat s’ajoute la contre-performance de nos adversaires directs, eux-mêmes piégés dans cette zone de molle.

    Après, la “Super Finale” s’est assez mal passée. Enfin, surtout le départ que nous n’arrivons pas à prendre suite à une erreur d’ajustement. On part dernier avec un bord de retard et on rattrape Lorina Limonade (leader au général). Grâce à Crédit Mutuel de Bretagne, disqualifié sur le départ, on finit cinquième. Je crois qu’aujourd’hui, après la première manche, nous aurions bien signé pour ce résultat. C’est une bonne journée. Manutea a encore montré de belles choses et continue de progresser. On peut voir venir les deux étapes qu’il reste avant la fin du Tour sereinement et continuer à prendre beaucoup de plaisir sur l’eau.”

     

    À deux actes de la fin du Tour de France à la Voile, Trésors de Tahiti conforte sa cinquième place au classement général provisoire. Demain, le Tour fait une pause et reprendra mercredi 26 juillet à Hyères (Var).

     

    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete