Triathlon – Trail et Xterra Tahiti “Loïc-Lecottier”

    mardi 17 mai 2016

    Sous une pluie parfois battante, avec ses conséquences sur un terrain rendu très glissant, les 300 raiders et triathlètes de l’impossible ont tout de même affronté leurs épreuves avec enthousiasme. Et à l’arrivée, les difficultés rencontrées et la fatigue n’ont, semble-t-il, pas entamé leur plaisir !

    Ruades, glissades, embourbages, chutes… Ce sont bien là les principales discussions qui auront animé la zone d’arrivée, puis le restaurant du Musée Gauguin en soirée, au terme d’une journée que beaucoup auraient peut-être pensé moins dantesque ! Seulement voilà, le mauvais temps des derniers jours et la pluie quasi constante durant la compétition auront fait de cette épreuve Xterra un challenge véritablement hors du commun. Il faut dire que les ingrédients étaient là pour que cet événement soit une grande réussite. Avec tout d’abord un plateau de concurrents hors du commun : sept champions du monde dans des disciplines différentes mais tournant toutes autour de cette activité, avec de surcroît la présence exceptionnelle de Laurent Jalabert.

    Une organisation qui avait déployé de très gros moyens, avec le support du Pays, mais aussi de sponsors et surtout d’une masse de bénévoles entièrement dévoués à l’épreuve et à son bon déroulement. Enfin, des parcours fort bien aménagés, le plus souvent ouverts dans une forêt tropicale dont on connaît la densité, qui étaient en soi difficiles, mais qui se sont transformés avec la pluie, en quelques zones où il était quasiment impossible de rester sur ses deux pieds… ou sur son VTT.

    Trois courses en une

    Pour satisfaire un maximum de concurrents potentiels désireux de se mesurer à un défi hors du commun, les organisateurs du VSOP avaient opté pour une journée multi plaisirs ! C’est donc avec un trail de plus de 40 kilomètres que la journée débutait à 6 heures du matin à l’entrée de la vallée de Papenoo. L’objectif, pour Laurent Jalabert et pour ses camarades d’efforts, était de rallier au plus vite le motu Ovini situé dans le jardin botanique de Papeari.

    On pouvait s’engager seul (plus de 140 individuels) ou à deux selon la formule du run and bike choisie par une trentaine de couples. Mais dans ce groupe imposant au départ, un concurrent venu de métropole, Dominique Bordet, affichait un titre de champion du monde du 100 km. Et il n’allait pas mettre longtemps à imposer son rythme pour finir en homme seul et avec une confortable avance, après 3 h 26’ 52” d’efforts. Dix-sept minutes plus tard, le deuxième était le local Yoann Mornet, qui devançait Nicolas Danveau. En septième position, le public faisait alors une ovation à Laurent Jalabert qui avait réalisé une première partie de parcours dans le peloton de tête, mais qui avait dû diminuer son rythme en fin d’épreuve.

    Tout juste derrière le grand champion cycliste, ce sont les deux premiers run-bikers qui s’offraient la gloire avec Philippe Mainial associé à Emmanuel Maillar en 4 h 04’ 29”. Toujours en run and bike, la première équipe mixte (2e du scratch de la discipline) était constituée de Chloé et Christian Andres, alors que chez les dames, les leaders se nommaient Tekau Hapairai et Rainui Galenon.

    Un Xterra magnifiquement boueux !

    Alors que les arrivées du trail se succédaient encore, il était temps de lancer la grande course, celle du triathlon Xterra. Là encore, la course allait être dominée par quelques champions du monde. Celui qui avait décroché son titre professionnel à Hawaii tout d’abord, l’Américain Josiah Middaugh, puis le champion du monde amateurs, le Français Christophe Betard. Les deux “Xtra-terrestres” avalaient les kilomètres et les difficultés, semblant ne pas être perturbés par les mauvaises conditions. Pourtant, il suffisait de regarder leurs visages et le corps tout entier éclaboussés de boue, pour comprendre que le parcours avait été semé d’embûches.

    Une descente VTT sur l’épaule des jardins de Vaipahi, une varappe incroyable en course à pied, tout cela après trois kilomètres de natation. Les deux champions hors normes arrivaient dans cet ordre (2 h 55’ 49” pour le vainqueur), suivi de Nicolas Lebrun qui, bien que n’étant plus compétiteur mais directeur technique Xterra monde, s’offrait encore un beau podium. Derrière ces monstres de la discipline et au combat pour la troisième place en fin de parcours, le Tahitien Cédric Wane réalisait lui aussi un véritable exploit, compte tenu des ennuis qu’il avait subis tout au long de l’épreuve.

    Au terme de cette aventure extrême, les arrivants se succédaient sur la ligne d’arrivée avec un même sourire qui en disait long sur le plaisir qu’ils avaient eu à participer… Et à finir ! Nul doute que l’an prochain, ils seront encore nombreux à vouloir tenter ou réitérer l’expérience.

    Gérard Verdet

    Principaux résultats

    • Triathlon XTerra
    1. Josiah Middaugh (États-Unis)    2 h 55’ 49”
    2. Christophe Betard (France)    3 h 05’ 48”
    3. Nicolas Lebrun (France)    3 h 12’ 47”
    4. Cédric Wane (Tahiti)    3 h 13’ 42”
    5. David Esposito (Nouvelle-Calédonie)    3 h 27’ 11”
    6. Lesley Paterson (1re femme-États-Unis)    3 h 34’ 19”
    7. Thomas Lubin (Tahiti)    3 h 34’ 33”
    8. Franck Digonnet (Tahiti)    3 h 44’ 31”
    9. Laurent Helsemans (France)    3 h 54’ 08”
    10. Toanui Gobrait (Tahiti)    3 h 55’ 56”
    11. Cedric Tourneur (Tahiti)    3 h 56’ 50”
    12. Yoann Hotellier (Tahiti)    4 h 00’ 52”
    13. Mikael Canevet (Tahiti)    4 h 10’ 00”
    14. Carlos Barracosa (Tahiti)    4 h 14’ 17”
    15. Nuumoe Lintz (Tahiti)    4 h 16’ 35”
    16. Antoine Le Dard (Tahiti)    4 h 18’ 02”
    17. Yohann Marquant (Tahiti)    4 h 19’ 45”
    18. Heiroa Tauraa (Tahiti)    4 h 22’ 53”
    19. Christophe Piton (Tahiti)    4 h 27’ 37”
    20. Tenoha De Schoenburg (Tahiti)    4 h 37’ 51”

    • Trail
    1. Dominique Bordet (France)    3 h 26’ 52”
    2. Yoann Mornet (Tahiti)    3 h 43’ 24”
    3. Nicolas Danveau (Tahiti)    3 h 45’ 45”
    4. Dimitri Lagast (Tahiti)    3 h 47’ 49”
    5. Sebastien Watel (Tahiti)    3 h 57’ 05”
    6. Damien Boutellier (Nouvelle-Calédonie)    3 h 58’ 47”
    7. Laurent Jalabert (France)&nbs
    p;   4 h 03’ 30”
    8. Maranui Aitamai (Tahiti)    4 h 06’ 34”
    9. Villa Gongora Delbi (Tahiti)    4 h 07’ 12”
    10. Rainui Taarea (Tahiti)    4 h 08’ 45”
    11. Baptiste Combettes (Tahiti)    4 h 11’ 34”
    12. Olivier Le Cam (Tahiti)    4 h 13’ 50”
    13. Karine Voiturin (Tahiti)    4 h 14’ 36”
    14. Jean-Marc Nicolas (Tahiti)    4 h 15’ 08”
    15. Vaihiria Ponsard (Tahiti)    4 h 19’ 14”
    16. Patrick Cande (Tahiti)    4 h 21’ 16”
    17. Sophie Bouchonnet (Tahiti)    4 h 21’ 28”
    18. Abderrahmane Ouiazem (Tahiti)    4 h 21’ 31”
    19. Randolph White (Tahiti)    4 h 24’ 04”
    20. Arnaud Rupert (Tahiti)    4 h 24’ 29”

    • Run and bike
    1. No Limit    4 h 04’ 29”
    2. Les Monarques de Tahiti    4 h 33’ 49”
    3. Arno & Nicos    4 h 34’ 47”
    4. Dany Boys    4 h 35’ 27”
    5. Aero Teknesian    4 h 38’ 05”
    6. Xtra Tane    4 h 38’ 07”
    7. Ch’ti Team    4 h 38’ 17”
    8. Excelsior    4 h 49’ 20”
    9. Vini Izi    4 h 55’ 30”
    10. Duo de Choc    4 h 56’ 16”
    11. The old experience and beginer    4 h 59’ 38 “
    12. Vinibox    5 h 6’ 58”
    13. Zizi Riders    5 h 07’ 05”
    14. Teamo Frères    5 h 09’ 01”
    15. Pacific Cycles 1    5 h 11’ 59”
    16. Pacific Cycles 2    5 h 12’ 00”
    17. Team Brothers    5 h 26’ 40”
    18. Socredo Running    5 h 30’ 05”
    19. MDS    5 h 35’ 03”
    20. Pierre Brothers    5 h 50’ 22”
    21. Edt 1    6 h 08’ 09”

     

    tari 2016-05-18 15:12:00
    Bravo Cedric Wane !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete