Triathlon – Trois courses pour décrocher un titre

    lundi 18 mai 2015

    Malgré une saison 2015 qui a eu un peu de mal à se lancer avec quelques soucis climatiques, les triathlètes du fenua ont répondu présent à l’appel des officiels de la fédération à l’occasion des Championnats de Polynésie. 
    Il faut dire que la décision avait été prise de proposer les trois distances réglementaires afin que l’ensemble des catégories soient représentées, à savoir la distance “XS” pour les benjamins et minimes, le “S” pour les cadets et juniors et enfin le “M” pour les seniors et vétérans. Ainsi, les parcours avaient été constitués de façon à ce que les inscrits en XS fassent un tour de chacune des trois disciplines, le S deux tours et le M quatre tours. 
    C’est donc vers 14 heures que les candidats à la plus longue distance s’élançaient dans le lagon de Hitia’a et il ne fallait que quelques cycles de bras au spécialiste de la discipline, Frédéric Tête, pour se porter à l’avant. Dans son domaine de prédilection, le grandissime favori allait constituer une avance de plusieurs minutes sur l’ensemble de ses concurrents. Par la suite, il allait gérer ce bonus temps, sans se focaliser réellement sur sa performance finale, le titre (son sixième !) étant l’objectif principal. 
    Derrière lui, Yoann Hotellier et Adil Abounaidane complétaient le podium scratch de cette distance, au terme d’une belle remontée sur les adversaires qui les avaient devancés lors de la première épreuve. Yoann Hotellier s’octroyait ainsi un titre de plus chez les seniors. 

    Des sélectionnés en préparation finale

    Alors que la perspective des Jeux du Pacifique est de plus en plus proche, les sélectionnés pour l’événement peaufinaient leur préparation. Pour Laurent Barra, par exemple, il était inutile de se présenter sur la longue distance puisque les Jeux se disputeront sur un parcours “S”. Pas encore en très grande forme, Laurent était devancé de peu par un excellent Franck Soulon alors que François Hermier complétait le podium. Ces trois “grands” ne couraient pas pour un titre de champion de Polynésie puisque la distance était celle des cadets et juniors. 
    Chez les cadets, Kia Arai était donc titré en finissant juste derrière les trois, alors que Jean-Nicolas Winter et Salomé de Barthez (elle aussi sélectionnée pour les Jeux) finissaient cinquième et sixième et prenaient respectivement les titres juniors hommes et juniors dames. 

    Raphaël prêt pour les “France”

    Sur la plus courte distance, Raphaël Armour-Lazzari ne faisait pas de détail non plus. Le seul représentant du fenua pour les futurs Championnats de France de fin juin, dans la catégorie des minimes, s’est battu contre le chronomètre, avec un objectif supplémentaire d’efficacité durant les transitions entre chaque discipline. Car c’est là aussi que l’on peut gagner beaucoup de temps ! 
    Notez que l’autre triathlète pressentie, Emmy Lallement, qui bénéficiait du reste de très bonnes chances, a dû déclarer forfait sur blessure. 
    Pour Raphaël, la victoire était, dimanche, évidente et il réalisera du reste un très bon temps, loin devant ses concurrents. 
    Les autres champions de Polynésie déclarés seront Stanislas Kiffer en benjamins, Mathilde Soulon en minimes filles et Aliona Chesterkine en benjamines. 

    Gérard Verdet

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete