Tribunal administratif – Mario Banner conteste sa révocation

    mercredi 16 mars 2016

    Le tribunal administratif s’est penché mardi sur plusieurs dossiers dont celui de Mario Banner qui demandait l’annulation de l’arrêté mettant fin à ses fonctions de directeur général du Port autonome de Papeete. Durant quatre ans, l’homme a exercé les fonctions de directeur et conteste aujourd’hui sa révocation. Du moins, le délai qui lui a été imparti pour préparer sa défense en vue d’un entretien préalable, soit 24 heures.
    À ce jour Mario Banner assure avoir reçu sa convocation pour mettre fin à ses fonctions le 16 juillet 2015 pour un entretien survenu le lendemain. La juridiction administrative a souligné hier que l’ancien directeur du Port autonome pouvait, outre son entretien préalable, déposer des observations écrites jusqu’à la date de l’arrêté. L’arrêté en conseil des ministres ayant été pris le 24 juillet, le tribunal a estimé que le délai était suffisant pour préparer sa défense et que depuis
    Mario Banner n’avait jamais déposé d’observations auprès du Pays. Le rapporteur public a, de surcroît, souligné que dans cette affaire, le Pays n’avait pas à motiver sa décision de remercier Mario Banner, d’autant que ses compétences n’ont jamais été remises en question. Le conseil des ministres aurait, selon le tribunal, agit dans l’intérêt de l’établissement. Le rapporteur public a conclu au rejet de la requête de l’ancien directeur du Port. Décision dans une quinzaine de jours.
    Compte-rendu d’audience par Je.H.

    Manhattan 2016-03-16 10:33:00
    Mr Banner cherche quoi de ce fait, une compensation pécuniaire. Laisse tomber, le Port marche beaucoup mieux aujourd'hui avec ton remplaçant Mr BORIS
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete