Tribunal correctionnel – Affaire des emplois fictifs de la présidence Tong Sang

    mercredi 18 mai 2016

    L’affaire remonte à la période courant de mai 2008 et mars 2009, alors que Gaston Tong Sang est président de la Polynésie. Clarenntz Vernaudon et Fernand Roomataaroa sont ses ministres. Ils étaient, hier, tous les trois renvoyés, devant le tribunal correctionnel, pour détournement de fonds publics par personne dépositaire de l’autorité publique.
    L’ex-président est en effet suspecté d’avoir permis le recrutement d’une vingtaine de personnes, sous couvert de contrats cabinet aux ministères des Sports et de l’Agriculture. Une manière de les conserver dans sa majorité à l’heure où la Polynésie, et notamment l’assemblée, était instable.

    Plus de sept ans après les faits, il faudra pourtant encore attendre avant de savoir quelles peines seront infligées aux trois élus et s’il y en a.

    Mardi, Me Bennouar, l’avocat de Clarenntz Vernaudon n’était pas présent, ayant dû quitter la Polynésie pour la métropole de manière urgente pour des raisons familiales.
    Par ailleurs, en raison de la grève d’Air Tahiti, Fernand Roomataaroa n’a pu venir depuis les Australes. Deux raisons suffisantes pour que les juges acceptent la demande de renvoi fixé au 25 octobre.

    S’il est confiant quant à l’issue du procès (lire ci-dessous), l’ancien président du Pays peut se réjouir de voir le risque d’une peine d’inéligibilité s’éloigner au moins dans le temps, l’actuel tavana de Bora Bora risquant également une peine de prison et une amende. 

    F.C.

     

    tetuaveroa Tautu 2016-05-19 08:52:00
    Il a raison d'être confiant, car ce n'est pas lui qui a triché, mais bien les deux trous du C....., qu'ils assument leur dérive et que l'on foute la paix à tavana G.T.S et ça sera justice....
    TETUANUI Monil 2016-05-19 05:34:00
    Nous avons demandé un rendez vous avec le Tavana pour régulariser l'empiètement de la route de Vaitavere sur les terres FAREAHI, ARATAPUA, PUNAMATUU, TEOARAHI , TEUMUTI, VAIAEA. Les nombreux ayants droits de ces terres n'ont jamais été consultés par la municipalité de cette route. Avant donc l'ouverture en septembre prochain de ce cimetière ô combien nécessaire pour la population de Punaauia, il est très important de régulariser CET EMPIETEMENT. Nous sommes pour le cimetière mais il faut respecter les ayants droits. Nous demandons donc à notre Tavana de fixer assez rapidement les négociations afin que l'ouverture officielle soit fin prête pour septembre prochain. Notre droit de passage sur nos plateaux, nos vallées doit être respecté.Nous sommes les riverains directs de la terre VAITAVERE.
    Banane 2016-05-18 14:10:00
    F.C ça veut dire quoi: Plus de sept ans après les faits, il faudra pourtant encore attendre avant de savoir quelles peines seront infligées aux trois élus et s’il y en a.
    Et de mettre à la fin: S’il est confiant quant à l’issue du procès (lire ci-dessous), l’ancien président du Pays peut se réjouir de voir le risque d’une peine d’inéligibilité s’éloigner au moins dans le temps, l’actuel tavana de Bora Bora risquant également une peine de prison et une amende.

    Si ça ce n'est pas fabuler... Ce n'est pas bien de trop en rajouter pour rendre cette article encore plus M*******!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete