Tribunal correctionnel – Elle poignarde son conjoint, il écope d’un an de prison ferme

    mardi 5 janvier 2016

    C’est un couple, qui vit ensemble depuis plus de 20 ans, qui était entendu, hier, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Papeete pour des faits de coups et violences réciproques, le 2 janvier, à Faa’a. L’homme, âgé de 51 ans, était jugé pour violences sans ITT, tandis que sa conjointe, âgée de 36 ans, comparaissait pour des faits les plus graves. Elle avait en effet porté deux coups de couteau sur le torse de son concubin ayant entraîné trois jours d’ITT.
    Le couple est déjà connu par la justice pour des faits de violences conjugales récurrents. En effet, le quinquagénaire, déjà condamné à six reprises pour les mêmes faits, était placé sous bracelet électronique tandis que la femme compte à son actif une condamnation datant de 2012.
    Le 2 janvier, le couple alcoolisé décide d’aller dans la vallée de Nuutania pour rendre visite à un cousin. Passablement ivres, l’homme et la femme se disputent violemment chez le cousin en question, commencent à se donner des coups de poing dans le véhicule, puis sortent de la voiture et continuent de se battre. Ils continuent d’échanger des coups tout le long du trajet du retour à la maison. Une fois arrivée chez eux, elle entre dans le domicile et ressort avec un balai et assène trois grands coups au niveau du cou de son époux. Il se saisit du balai et lui rend six grands coups jusqu’à briser le manche en bois sur son dos.
    À ce moment-là, un cousin s’interpose entre les conjoints et retient l’homme ivre de rage. La femme en profite pour se ruer dans la cuisine et se saisir d’un couteau. Elle déclarera au tribunal : “C’était pour me défendre”. Lors de l’altercation, elle donne plusieurs coups de couteau et  blesse son tane à deux reprises sur le torse. Le témoin indique dans le procès-verbal que tous les deux étaient hystériques.
    Les enfants du couple avaient demandé au cousin de surveiller leurs parents car ils deviennent incontrôlables quand ils sont ivres. Le président du tribunal, interloqué par les faits, demande : “Est-ce qu’au bout de 20 ans de violences, vous allez enfin envisager de vous séparer ? ”
    Le couple a assuré à la barre sa volonté de changer et son intention de s’inscrire à la Croix bleue pour une période de cinq ans chacun.
    Le procureur a requis pour l’homme une peine d’emprisonnement de deux ans, dont un avec sursis, et une mise à l’épreuve de trois ans, tandis qu’il a demandé pour la conjointe 12 mois de prison avec sursis et une mise à l’épreuve de trois ans. José Thorel, le procureur de la République, a déclaré dans ses réquisitions : “Un jour, on va en retrouver un à la morgue”.  Le tribunal a, de son côté, tranché pour un an de prison ferme pour lui et un an de prison avec sursis et une mise à l’épreuve de deux ans pour elle. K

    M-C.C.

    lebororo 2016-01-05 12:18:00
    L'alcool n'est pas un plus quand trop "poussé"
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete