Tribunal correctionnel – Retour à la case prison pour avoir volé deux savonnettes

    mardi 5 janvier 2016

    Deux hommes, âgés de 32 et 38 ans, étaient entendus par le tribunal correctionnel de Papeete pour vol à l’étalage, le 2 janvier, à Papeete.
    Les cambriolages de la boutique Tati et du magasin de pêche Tavita ont été perpétrés par trois hommes, dont un mineur. Les propriétaires de la boutique Tati, s’apercevant qu’un cambriolage était en train de se produire dans leur local, ont tout de suite appelé la DSP qui a cueilli les délinquants dans la boutique. Les hommes avaient volé pour 16 500 F de marchandises.
    Le premier prévenu, âgé de 32 ans et qualifié de “suiveur” par son avocat, se trouvait en permission de quatre jours. En effet incarcéré à Nuutania, l’opportunité de passer les fêtes de fin d’année avec sa famille lui avait été donnée. Cependant, le jeune homme dit être arrivé dans une maison vide “alors qu’ils savaient que je rentrais”. Il décide de trouver d’autres personnes avec qui passer du temps et tombe sur l’homme de 38 ans et un mineur.
    Ils décident de faire des cambriolages et de revendre leur prise pour se faire un peu d’argent. Pris la main dans le sac, ils sont mis en garde à vue. C’est là que l’homme de 38 ans s’évade pour aller rejoindre sa compagne enceinte de huit mois. “Je voulais dormir avec ma vahine, je ne voulais pas dormir au cachot”, a-t-il déclaré à la barre. En état de récidive légale, il est requis contre lui trois mois de prison ferme, plus deux mois de prison ferme pour l’évasion. Il écope finalement de deux mois de prison pour le cambriolage et de deux mois pour l’évasion, soit quatre mois ferme.
    Le tribunal a par ailleurs condamné l’homme de 32 ans à deux mois de prison supplémentaires.

    M-C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete