Trois affaires de détention de stupéfiants à Moorea jugées en correctionnelle

    mercredi 18 novembre 2015

    Trois hommes comparaissaient dans trois affaires différentes mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Papeete pour des faits de détention et usage de pakalolo. Fait intéressant, les trois sont originaires de Moorea et se connaissent, car ils vivent dans le même quartier. Par ailleurs, les trois affaires ont pour origine une source anonyme et les trois hommes ont été interpellés le 20 octobre.

    Un an ferme
    Le premier prévenu, déjà connu des forces de l’ordre, a été interpellé car il cultivait des plants de cannabis.
    Les gendarmes, qui avaient reçu les informations d’une source anonyme, ont découvert lors de la perquisition 188 plants de cannabis ; 100g d’herbe séchée et 2 590 graines.
    L’homme clame devoir cultiver du paka car son activité de jardinier ne lui donne pas de quoi subvenir aux besoins de sa famille. Avec l’argent, il avait prévu d’acheter “des cadeaux pour Noël et payer un voyage”. Le tribunal correctionnel l’a condamné à 12 mois de prison ferme.
    180 heures de travaux d’intérêts généraux
    Le deuxième prévenu n’est pas connu des forces de l’ordre. Lors de la perquisition, gendarmes ont découvert 105 plants de cannabis, 166g d’herbe séchée. L’homme a été surpris en train de vendre des sticks de pakalolo. Il indique à la cour qu’il s’est mis à la vente de paka parce qu’il venait de perdre son emploi et qu’il avait besoin d’argent pour nourrir sa famille.
    Le tribunal a opté de le condamner à 180 heures de travaux d’intérêt généraux à effectuer sur une période de 18 mois.
    6 mois de prison ferme
    Enfin chez le troisième prévenu, les gendarmes de Moorea ont découvert 180 plans de paka ainsi que 2k230g de cannabis séché. L’homme indique avoir planté son paka au mois de juillet, afin de pouvoir payer “des vacances et des cadeaux de Noël” à sa famille.
    Déjà connu des forces de l’ordre pour des faits semblables, il a décidé de soigner son addiction et s’est inscrit à la Croix Bleue pour une période de 5 ans. Le tribunal l’a condamné à une peine de 6 mois de prison ferme. 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete