Trois mois ferme pour un mari violent

    mercredi 18 mai 2016

    “Il y a cinq à six femmes qui meurent chaque année sous les coups de leur mari en Polynésie”, rappelle le procureur, dans son réquisitoire, peut-être après s’être aperçu que Tatiana pleurait plus pour la peine de prison à venir contre son conjoint que pour les coups reçus de ce dernier.

    L’amour rend aveugle dit l’adage. Dès le début de l’audience en comparution immédiate, hier, à l’arrivée de sa femme en pleurs, le prévenu de 26 ans ne peut retenir ses larmes. Le 10 mai, puis le lendemain, ce sont les coups de poing qu’il n’a pas pu retenir, toujours pour des motifs futiles, parce que Tatiana était énervée dès le matin, parce qu’elle voulait emprunter son scooter ou parce que, parti à sa recherche le soir, elle l’avait attendu avec des amis du quartier.

    “Ce n’est pas la place d’une femme d’être dans la rue à cette heure-là”, a-t-il expliqué.
    “Moi aussi, je dis rentre à la maison, tu n’as rien à faire dehors”,  affirme le juge.
    “C’est ce que j’ai fait”, répond Ken, comblé.
    “À mon chien”, lui rétorque le juge, pour mettre en lumière le machisme du prévenu.
    “On nous a coupé l’eau, l’électricité, je ne sais plus comment faire. Cela me casse la tête”, a essayé de justifier le prévenu.
    “En attendant, c’est à votre femme que vous avez cassé la tête. À trois reprises depuis février, cette dernière a subi étranglement, coups de coude ou de poing.”
    “Je ne suis pas comme ça. Je perds la tête depuis que j’ai perdu mon travail”, a-t-il reconnu.

    Sur le banc des victimes, Tatiana acquiesce. Elle paraît soulagée lorsque le jugement se fait plus léger que les réquisitions du procureur, qui avait demandé six mois ferme.
    Le tane violent est condamné à neuf mois de prison dont six avec  sursis. Il aura par ailleurs obligation de suivre des soins contre sa propension à la violence à sa sortie de Nuutania, qu’il a rejoint dès hier soir. 

    Compte-rendu d’audience F.C.

    Teuira 2016-05-20 05:20:00
    Oia mau ! Ua fa''''ara te mau taata paari, ia fiu oe i to oe hoa, à faahou àtu i tö''''na rá mau metua !
    Fahoi te tamahine ate taata 2016-05-18 23:36:00
    E ure, aure ra. Ie taparahi te vahine. Ua taahoa nae oe. Faahoi noa oe te tamahine ate taata. ie taparahi ia tereira ia na te juge ia e faahoi. taioro
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2016-05-18 16:31:00
    Tiens, deux DROITS au RSA pour ce couple auraient peut-être pu alléger les coups - et les coûts de Nuutania et autres - de quelque 120 000 mensuels hohohohohohohoho Vive la relance de coûts ! rollstahiti@gmail.com
    Note pour "Minouche", la chèvre/brevis de Mehetia (voir son post "OFE, OFE" d'il y a quelques minutes sur un autre site de la Dépêche consacré au perdreau des années 2004 Gaston TONG SANG et ses afficionados : si tu ne comprends pas ce que j'écris sur le RSA c'est pas grave. De toute façon tu es exclue ipso facto toi aussi hohohohohohohoho
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete