Trois nageurs tenteront le tour de l’île en 28 heures

    vendredi 3 octobre 2014

    Faire le tour de Moorea à la nage, c’est ce que compte réaliser le trio composé de Christian Monier, Véronique Perin et Gilles Dussollier. Les trois nageurs effectueront tout le parcours ensemble, soit 52 kilomètres pour une durée approximative de 28 heures dont 10 qui seront effectuées de nuit. La date retenue est le 6 novembre, avec sa nuit de pleine lune, et comme point de départ et d’arrivée, le lagon de Maharepa (face au Pk 5,7). Cet exploit sportif sera effectué dans le sens des aiguilles d’une montre c’est-à-dire vers la pointe de Temae. Les nageurs comptent démarrer leur parcours de nuit, de la plage Temae et, pour l’atteindre, devront un temps nager à l’extérieur du récif, la pointe de Temae n’ayant pas de lagon. Ils sortiront du lagon nord par la petite passe de Navaatauati, proche du phare de la pointe Aroa, et atteindront à nouveau le lagon Est, après avoir franchi à pied le récif au droit de la plage. Un premier tronçon que les nageurs espèrent réaliser en trois heures. Après une première pose, les nageurs démarreront le parcours de nuit : Temae – quai de Haapiti qu’ils espèrent toucher vers 5 heures du matin, après avoir traversé les passes de Vaiare, Afareaitu et Haumi et franchi le point de mi-parcours fixé à Atiha (Pk 26,5). Au quai de Haapiti, les nageurs auront droit à un peu de repos, une douche et un peu de ravitaillement. Puis ils entameront le long linéaire de la côte de Haapiti avec le dépassement de la passe de Nuuroa et une petite pose ravitaillement avant de rejoindre Papetoai. Suivront la traversée de la baie de Opunohu en direction les bungalows du Hilton, puis celle de Paopao en direction les bungalows du Pearl Resort, qui marquera la ligne d’arrivée. Celle-ci étant prévue en fin d’après midi. Les nageurs seront accompagnés d’un kayakiste durant toute l’épreuve et effectueront des petites haltes si nécessaire. Cette épreuve a nécessité six mois de préparation avec des entraînements de jour comme de nuit. Aujourd’hui, les trois nageurs se disent prêts pour cette aventure un peu folle tout de même. La seule contrainte qui pourrait retarder ce tour de l’île à la nage serait l’arrivée de conditions météorologiques non adéquates. Les nageurs ont besoin de visibilité et au moins de deux jours sans vent pour éviter les clapots et le courant contraire.

    De notre correspondant Jeannot Rey

    petazzoni 2014-10-22 01:27:00
    tupa, c'est avec un "b"
        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete