Habillage fond de site

Trois semaines après son interpellation, il replante du paka

mardi 10 octobre 2017

tribunal

À la barre, l’homme reconnaît que sa fille recevrait une correction si elle avait du paka. (© Florent Collet)

Le 14 septembre, les gendarmes retrouvent 490 pieds de cannabis au domicile de H.H. à Taravao. L’homme reconnaît ses torts et attend sa comparution future devant le tribunal correctionnel. Elle sera finalement immédiate, puisque trois semaines plus tard, la gendarmerie revient et retrouve cette fois 82 pieds de cannabis. L’homme n’a pas fait de mystère sur sa destination, hier, à la barre du tribunal.

“Je vais être franc avec vous. Je fume beaucoup. Mais je voulais mettre des sous de côté pour les fêtes et comme je ne travaille qu’à mi-temps…”, a-t-il déclaré. Avant d’admettre “vendre au voisinage et aux amis”.

L’homme est père d’une fille presque majeure en train de faire ses études. “Quel exemple vous montrez à votre fille si elle sait que vous fumez et vendez du paka ? Quel modèle allez-vous être pour elle ?”, l’interroge le procureur.

“Quelle va être votre réaction si vous la voyez arriver les poches pleines d’ice ou de paka ?” La réponse du père est là aussi sans détour : “Je lui mets une tarte”.

Le procureur poursuit : “Et votre femme, elle est d’accord que vous fumiez ?” “Non”, répond le prévenu. “Mais elle ne vous a pas mis une tarte ?” “Si”, répond là aussi l’homme, conscient d’amuser la salle.

Une honnêteté et des faits assumés qui provoquent une certaine indulgence de la part du procureur puis du tribunal. L’homme est condamné à six mois de prison dont cinq avec sursis. Il a été conduit à Nuutania pour accomplir sa peine.

 

F.C.

240
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete