Troisième jour du congrès des communes

    jeudi 4 août 2016

    communes

    Au cours des ateliers thématiques, les élus ont pu partager leurs ambitions en matière de développement économique, de même que leurs interrogations. (Photo : Anne-Charlotte Bouleau)


    Les intervenants entrent en jeu

     

    Initiée la veille à l’occasion des ateliers par archipel, suivis d’une table ronde, l’intégration des représentants de l’État, du Pays et des entreprises au débat autour du développement économique s’est poursuivie, hier, à l’occasion du congrès des communes, qui se déroule actuellement à l’école Hei Tama Here, à Taiarapu-Est.

    La journée a débuté par une séance plénière, lors de laquelle Louis Savoie, expert en économie, a proposé une synthèse à mi-parcours, en sa qualité de “fil conducteur”.

    Au cours des différents échanges, il a relevé la quantité et la qualité des témoignages, dans un esprit de dialogue. Il a rappelé la nécessité d’une vision partagée de l’avenir, en soulignant que la création d’entreprises ne pouvait être encouragée que par une plus grande visibilité de l’action publique.

    À l’approche de la validation des résolutions du congrès, le conférencier a constaté l’émergence de quelques grandes priorités (emploi, cherté de la vie, terres domaniales), auxquelles il joint son conseil.

    “En aparté, beaucoup de participants trouvent qu’on reste trop souvent dans la déclamation et qu’on ne passe pas assez à l’action. Or, les choses bougent, mais pour qu’elles bougent encore plus vite, il est important que le partenariat entre les communes et le Pays puisse s’appuyer sur un calendrier, avec des échéances”, suggère-t-il.

     

    Enrichir le débat

     

    Suite à ces éclairages, les congressistes ont été invités à rejoindre l’un des trois ateliers au choix, portant sur le rôle de la commune en matière de développement économique, la pérennité de ce dernier ou les outils envisageables.

    À cette occasion, les représentants des services de l’État et du Pays, mais également du monde patronal, sans oublier les invités extérieurs au territoire, ont été mis à contribution pour enrichir le débat.

    Les élus et cadres municipaux ont ainsi pu partager leurs ambitions en matière de développement économique, de même que leurs interrogations.

    En marge des ateliers, dont la restitution était programmée en séance plénière, des professionnels des secteurs en lien avec les préoccupations des tavana étaient également présents sur place, dans le cadre d’un “village-rencontres”.

    L’après-midi était consacré à trois circuits de visite sur le terrain, en vue de livrer un aperçu du dynamisme économique à Taiarapu-Est, de l’aquaculture à l’aviculture, en passant par l’élevage bovin, la production laitière et le maraîchage, sans oublier quelques lieux remarquables.

     

    A.-C.B.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete