Habillage fond de site

Tvaite, la “tatoueuse de tableaux” sous le feu des projecteurs

jeudi 21 septembre 2017

Tvaite

Encore peu connue il y a quelques mois à Tahiti, l’artiste peintre est aujourd’hui exposée dans la galerie marchande de Pacific Plaza, à Faa’a. Un sacré coup de projecteur pour cette jeune femme qui avait démarré une carrière de professeure avant de tout lâcher il y a à peine un an pour vivre sa passion : la peinture. (© Élénore Pelletier)

Une palette de couleurs éclatantes, des motifs polynésiens posés sur la toile tels des tatouages, un style graphique bien affirmé, les tableaux de Tvaite ont trouvé leur public en Polynésie.

Encore peu connue il y a quelques mois à Tahiti, l’artiste peintre est aujourd’hui exposée dans la galerie marchande de Pacific Plaza, à Faa’a.

Un sacré coup de projecteur pour cette jeune femme qui avait démarré une carrière de professeure avant de tout lâcher il y a à peine un an pour vivre sa passion : la peinture.

Il semblerait qu’elle ait bien choisi sa voie, puisque ses deux premières expositions à la galerie Anuanua à Raiatea puis à la Maison de la culture à Tahiti ont toutes deux été couronnées de succès. Les toiles de la jeune femme ont chaque fois été vendues en moins d’une semaine.

“Lors de la dernière exposition, j’avais préparé 34 toiles, dont la moitié est partie le soir même du vernissage. Et l’autre moitié a été vendue sous cinq jours. Et depuis le mois de mai, je croule sous les commandes”, explique Tvaite.

Car voilà aussi une particularité de l’artiste, elle réalise également des œuvres sur mesure.

“Mes tableaux ont toujours une signification que j’exprime à travers les symboles que j’y mets ou les couleurs que j’utilise… Lorsque les gens veulent une commande particulière, nous parlons avant de ce qu’ils attendent de ce tableau, à qui il est destiné, qu’est-ce qu’ils ont envie de voir s’y dégager, quel message il doit porter… À partir de tous ces éléments, je crée une toile unique pour eux. J’ai moins de liberté dans ma création, certes, mais c’est un beau challenge pour moi. Je suis une sorte de tatoueuse de tableaux”, explique la jeune femme, les yeux pétillants.

Dès aujourd’hui, dix œuvres de Tvaite seront installées sur les immenses murs de la galerie marchande du centre commercial Pacific Plaza et y resteront durant sept mois.

“Lorsque j’ai été contactée pour décorer la galerie marchande du centre commercial, j’ai tout de suite soulevé la problématique de l’espace. Les murs d’exposition me semblaient immenses pour les toiles que je réalise. On m’a donc proposé de faire imprimer sur des panneaux en PVC géants dix de mes œuvres parmi les 72 créées dans le cadre de mes deux premières expositions. J’ai trouvé l’idée fantastique. J’ai même pu choisir la qualité du support et de l’impression. Et aujourd’hui, le résultat est superbe”, explique Tvaite.

Les panneaux seront d’ailleurs destinés à la vente, à la fin de l’exposition, pour ceux qui le souhaitent.

Si l’artiste répond aux commandes de ses admirateurs, elle prépare en parallèle sa prochaine exposition qui se déroulera dans un restaurant de Bora Bora, au mois de décembre. Celle-ci s’appellera La perle du Pacifique.

“Il y aura des mandalas, comme dans ma dernière exposition, parce que ça a beaucoup plu et que je suis toujours dans cette dynamique. Il y aura aussi un rappel de ma première expo qui était inspirée des tapa polynésiens. On retrouvera mon style graphique, avec les tatouages marquisiens et des couleurs pétantes, mais le thème de cette nouvelle exposition sera dédié à Bora Bora, car c’est une île que je connais bien et que j’aime beaucoup”, confie l’artiste.

Puis, on la retrouvera en avril prochain à la Maison de la culture et peut-être avant à Raiatea, l’île où elle réside.

É.P.

 

96
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete