Un Américain de 90 ans va continuer à donner à manger aux sans-abris, malgré la loi

    jeudi 6 novembre 2014

    Un militant de 90 ans, arrêté pour avoir donné à manger à des sans-abris dans une ville américaine qui l’interdit, a promis de continuer à le faire même s’il risque la prison, les autorités ayant averti qu’elles feront respecter la loi. « Je suis difficilement intimidable », a prévenu Arnold Abbott sur la chaîne NBC. Le nonagénaire dirige une organisation au sein de laquelle depuis deux décennies il donne à manger aux sans-abris de Fort Lauderdale, en Floride (sud-est des Etats-Unis).
    Mais vendredi dernier, une ordonnance est entrée en vigueur dans cette station balnéaire qui interdit de distribuer de la nourriture aux pauvres en extérieur, dans le cadre d’une campagne lancée par les autorités locales qui disent vouloir garantir la santé publique et la sécurité. « On ne peut simplement pas cacher les sans-abris sous le tapis (…) Il y a 10.000 sans-abris dans le comté de Broward, la majeure partie d’entre eux sont à Fort Lauderdale, et il n’existe pas de tapis suffisamment grand pour tous les cacher », a insisté Arnold Abbott à la télévision.
    Cet ancien combattant, connu sous le surnom de « Chef Arnold », avait été brièvement arrêté mercredi après-midi, pour la deuxième fois en moins d’une semaine, pour avoir donné à manger à des mendiants dans un parc de Fort Lauderdale.
    Dimanche, il avait déjà été arrêté en même temps que deux pasteurs chrétiens. Ils risquent jusqu’à deux mois de prison et 500 dollars d’amende. « L’objectif de l’ordonnance n’est pas d’éviter que l’on donne à manger aux sans-abris mais bien d’équilibrer les besoins de toute la population de la ville », a affirmé la police de Fort Lauderdale dans un communiqué, précisant qu’il existe des endroits spécialement réservés pour le travail humanitaire.
    Les autorités veulent sortir des rues les sans-abris pour les mettre dans des endroits « où ils peuvent améliorer leur situation », a expliqué pour sa part le maire de Fort Lauderdale, Jack Seiler, assurant que sa ville ne « manquait pas de compassion ».
    En attendant, Arnorld Abbott a menacé d’aller jusqu’en justice, comme en 1999 lorsqu’il avait gagné face à la ville de Fort Lauderdale qui avait une première fois tenté d’interdire la distribution de nourriture aux sans-abris.
    Depuis janvier 2013, 21 villes américaines ont restreint les possibilités de donner à manger aux sans-abris, selon la Coalition nationale pour les sans-abris.
     
    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete