Un budget 2015 axé sur la relance de la commande publique

    jeudi 6 novembre 2014

    Avant la longue conférence de Jean-Christophe Bouissou sur son déplacement en Chine, mercredi à l’issue du conseil des ministres, Nuihau Laurey s’est arrêté quelques minutes pour présenter le projet de budget primitif 2015. Un budget qui sera envoyé ce matin aux élus de l’assemblée de Polynésie française pour une étude potentielle avant la fin du mois en séance plénière. “Ce projet de budget est dans la droite ligne des orientations budgétaires débattues la semaine dernière au sein de l’assemblée. Il s’inscrit dans la continuité de l’action gouvernementale et dans la poursuite des efforts de redressement financier et de relance économique”, a ainsi expliqué le vice-président. Déplorant qu’en sept ans, l’investissement du Pays était passé de 30 milliards de Fcfp à 13 milliards de Fcfp, Nuihau Laurey a annoncé qu’en 2015, l’objectif du gouvernement était une relance de la commande publique à hauteur de 25 milliards de Fcfp pour une enveloppe prévisionnelle de 38,8 milliards de Fcfp de crédits de paiement…

    Des économies devraient être faites sur le coût de fonctionnement du Pays avec la poursuite des plans de départs volontaires et le non remplacement des départs à la retraite dans certaines branches.

    De plus, un effort sera fait envers les communes. Les quatre milliards de retard de paiement du Fond intercommunal de péréquation (FIP) seront faits en quatre ans et non plus en huit. Résultat, c’est un milliard de Fcfp que percevront les communes l’année prochaine, en plus d’une possible enveloppe négociée au cœur du futur contrat de projets avec l’État, qui devrait se chiffrer à 48 milliards pour 2015-2020. “Il faut que les communes puissent, elles aussi, investir pour participer à la relance de la commande publique”, a justifié Nuihau Laurey, qui assurait hier “avoir été un peu déçu par les chiffres de la création d’emploi malgré l’argent injecté dans la commande publique”, mais qui ne “désespère pas de voir ces chiffres repartir à la hausse avec les offres dans le bâtiment qui devraient livrer leurs premiers effets en 2015.”

    Du côté des dotations, le Fonds pour l’emploi et la lutte contre la pauvreté (Felp) devrait aussi recevoir une dotation de 3,2 milliards de Fcfp l’an prochain.

     

    Bertrand Prévost

    Lire l’intégralité de l’article avec les projets chinois expliqués par Jean-Christophe Bouissou, le ministre de la Relance économique, dans la Dépêche du 6 novembre ou au feuilletage numérique.

    Lire ci-dessous le communiqué du conseil des ministres:

     

     

    Recouvrement 2014-11-17 06:34:00
    Merci pour cette clarification
    JOJO 2014-11-07 12:09:00
    45 % d’augmentation sur le prix des clopes c’est vraiment du grand n’importe quoi !!!
    Qu’ils augmentent de 5% 3 ou 4 fois par an pourquoi pas… mais là on veut juste rattraper d’un coup 10 ans d’ errements et d’ incompétences des différents gouvernements successifs !!!!
    +45 % on ne voit ca dans aucun pays du monde…..sauf lorsque l’on souhaite mettre la population dans les rues…
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete