Un cas grave de dengue non comptabilisé

mardi 5 mai 2015

Selon le dernier bulletin de veille sanitaire (BVS), concernant la semaine du 20 au 26 avril, il est écrit que la dengue persiste sur le territoire. En effet, sur cette période, 18 cas ont été confirmés, ce qui porte le nombre de cas depuis le début du mois à une cinquantaine. 
Le dernier BVS souligne qu’au total, depuis début avril, 13 personnes ont dû être hospitalisées. Toutefois, selon ce même bulletin, aucun cas sévère n’a été constaté. Une information qu’a souhaité corriger Heimata, un père de famille qui revient de loin. Durant trois semaines, ce papa a vécu dans l’angoisse de perdre son fils de deux ans et demi.  
Après plusieurs allers-retours au centre hospitalier de Polynésie française (CHPF) pour une fièvre élevée qui ne baissait pas, l’enfant d’Heimata est hospitalisé le 7 avril. Il souffre d’une dengue hémorragique, la forme la plus grave de la maladie. Il est plongé dans un coma artificiel durant onze jours. 
Son père, qui l’a veillé pendant tout ce temps, revient peu à peu à la vie et raconte : “On  a bien failli le perdre. Si l’équipe de néonatalogie n’avait pas été à la hauteur, mon fils n’aurait pas survécu. On a eu très peur. Les médecins ont cherché à le réveiller une première fois et ça s’est mal passé. On a dû le replonger dans le coma. Sans l’intervention du docteur Kuo, mon fils ne serait plus parmi nous, j’en suis persuadé.”
Aujourd’hui, l’enfant est hors de danger. Il a pu rentrer chez lui le 25 avril, après 18 jours d’hospitalisation.
Le père de famille a décidé de témoigner, non pour remettre en cause les informations du bulletin de veille sanitaire, mais dans le but d’avertir les parents sur la gravité de la maladie. 
“En cette période, j’invite tous les parents à être vigilants si leurs enfants ont une fièvre élevée. Il ne faut pas attendre et consulter tout de suite un médecin. Cette maladie est très grave”, a souhaité conclure Heimata. 

Jen.R.

vaihere 2015-05-05 19:01:00
Oulala vigilance renforcé autour 2 mon fils et avec mon fils com dab... Maman maniaque. C ls docteurs ki se plaignes souvent 2 moi car d k''il y a un petit trucs anormal sayer c Reva voir le docteur. Je suis prudente c tout... ?
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete