Un concours pour désigner la crème des pâtissiers

    vendredi 22 avril 2016

     Mercredi prochain, aura lieu le concours de pâtisserie du Lycée Hôtelier de Tahiti. Six élèves de l’établissement et trois professionnels y participent. Pour les départager, le Lycée hôtelier de Tahiti a fait appel à un jury composé de professionnels qui officient dans des établissements de renom au fenua.

    Dans les coulisses du Lycée hôtelier de Tahiti, la pression a commencé à monter chez les jeunes apprentis pâtissiers qui participeront au grand concours de pâtisserie, mercredi prochain.
    Lancé il y a tous justes trois ans, ce concours est aujourd’hui devenu un événement phare de l’établissement.
    En cuisine, Karine, Inivai, Mataihau, Sonia, Maxance et Hirirau, élèves du lycée hôtelier, affinent leurs recettes, ajustent les derniers détails de présentation car, dans moins d’une semaine, ils devront s’affronter pour devenir le Meilleur jeune pâtissier du trophée Anchor 2016.

    Pour cela, il leur faudra réaliser 80 macarons à la vanille et aux fruits du fenua, ainsi que deux entremets au chocolat, le tout en moins de quatre heures.
    “Ce concours est important pour les élèves. Ça leur permet d’évoluer, et de passer à un niveau au-dessus. Ils découvrent des choses qu’ils n’ont pas l’habitude de voir en cours et doivent apprendre à s’organiser, à gérer l’imprévu, le stress… tous pleins de techniques qui leur seront nécessaires lors de l’examen. Et puis, participer à un tel concours, c’est également une bonne ligne dans leur curriculum vitae (CV, NDLR)”, expliquait Jérôme Coulon, professeur de pâtisserie au Lycée hôtelier de Tahiti.

    Ce concours, ce n’est pas juste un concours d’établissement, puisqu’il est ouvert à tous les élèves d’écoles hôtelières du fenua, (malheureusement, peux y participent), et également aux professionnels qui exercent sur le territoire.
    Trois d’entre eux, Poehera Tetiamana qui travaille actuellement au Coco’s, Christian Arbod qui officie au Sofitel Bora Bora et Fabrice Metais, créateur de la pâtisserie Tahiti Gourmandise et du restaurant l’Auberg’in ont d’ailleurs accepté de se livrer au jeu de la compétition, pour décrocher le titre de Meilleur pâtissier Anchor 2016, dans leur catégorie.

    Ils devront présenter un assortiment de 60 mignardises aux fruits du fenua, une tarte au citron revisitée en dessert à l’assiette et deux entremets au chocolat. Ils auront six heures pour réaliser l’ensemble des pièces demandées. Un challenge de taille.
    Pour les aider dans leurs tâches, un commis sera attribué à chaque participant, qu’il soit dans la catégorie “junior” ou “professionnelle”. Celui-ci sera tiré au sort parmi les élèves volontaires du lycée hôtelier.
    Le lycée a fait appel à un jury d’experts pour départager les candidats : des chefs officiant dans des établissements de renoms comme le restaurant de l’hôtel InterContinental Tahiti, le relais château de Taha’a, la pâtisserie La Marquisienne, la pâtisserie Agnès, ainsi que des professeurs de l’établissement.

    Une rétroprojection du concours est également prévue dans l’amphithéâtre de l’établissement pour permettre aux élèves de bénéficier des moments forts de la manifestation.
    Les candidats seront jugés sur l’originalité de leurs recettes, le goût, l’esthétique de chaque pièce.
    Mais l’organisation, la conduite du commis, l’hygiène du travail, la propreté de l’atelier et du plan de travail seront aussi évalués. Les résultats du concours seront connus dès 17 heures, le jour même.
    Pour les élèves du Lycée hôtelier, ce concours est également l’occasion de se faire remarquer par les professionnels qui seront présents ce jour-là. K

    E.P.

    maoua 2016-04-23 07:35:00
    je veux bien faire testeur,pourgouter aux gourmandises!.....
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete