Un descendant du capitaine Bligh place Vaiete

    samedi 10 octobre 2015

    Après l’édition 2013, Thérèse et Benjamin Huber ont décidé de faire revivre le Festival Bounty.
    Jusqu’à demain, sur le quai des Goélettes, situé place Vaiete, touristes étrangers et locaux pourront se replonger dans l’incroyable histoire du capitaine Bligh, au gré d’animations, de musiques et de conférences proposées tout au long du festival.
    À l’origine de ce festival, le projet un peu fou de Benjamin et Thérèse Huber, deux inconditionnels du Bounty : “Ce festival est né avec l’idée de ramener le Bounty ici, en Polynésie. Notre projet est de faire construire une réplique du bateau à Barcelone et de le ramener ici pour l’exploiter avec les touristes. Ce festival, c’est le moyen de faire connaître notre projet, d’inviter les gens à nous rejoindre et à faire partie de cette histoire”, explique Benjamin Huber, organisateur du festival.
    L’inauguration du festival a eu lieu hier matin, en présence des passagers du paquebot Celebrity Solstice, fraîchement débarqués, des représentants de la commune, de Tahiti tourisme et du ministère du Tourisme.
    Parmi les invités d’honneur figurait également Sir Maurice Bligh, venu spécialement de Londres pour participer aux festivités et apporter son témoignage, sur son aïeul, le très célèbre capitaine Bligh.
    “M. Bligh a une autre vision de ce qu’on peut voir à Hollywood. Il semblerait qu’il appréciait réellement la population polynésienne, par son authenticité, par son accueil”, explique-t-on chez Tahiti tourisme.

    Animations tout au long du week-end

    Les étudiants de licence d’anglais de l’Université de la Polynésie française ont accepté de participer au Festival Bounty, en tant qu’animateurs.
    Hier matin, ils ont notamment accueilli les croisiéristes et ont partagé avec eux, en anglais, leurs connaissances sur le Bounty et les savoirs traditionnels polynésiens en danse, chant et botanique.
    “On a étudié l’œuvre de Charles Nordhoff et James Norman Hall, Les mutinés du Bounty en cours et notre professeur nous a sollicités pour qu’on participe au festival. On a préparé des petits ateliers que l’on va proposer aux croisiéristes : on va leur apprendre à confectionner des couronnes de fleurs, quelques pas de danse, la légende du uru… l’idée étant de partager notre savoir avec eux, en anglais”, explique une étudiante.
    Demain matin, ils accueilleront un deuxième bateau de croisière, le Dawn Princess.
    Diverses animations seront proposées tout au long du week-end : excursions en pirogue double, découverte de la perle au temps du Bounty, démonstration d’escrime, présentation du projet de construction de la réplique du Bounty et concours de cuisine à base de uru, fruit responsable de l’arrivée du capitaine Bligh à Tahiti, en 1788.
    “À l’époque, la mission du Bounty était de ramener des uru aux Antilles pour nourrir les esclaves”, explique Benjamin Huber.

    É.P.

    ROSSI Jean-Francois 2015-10-11 22:58:00
    Bravo @Hiro!
    You've got it right! This type of past history doesn't need reminders nor celebrations.
    hiro 2015-10-11 18:47:00
    rannimer une page de l histoire?, en fetant l arrivee d un capitaine tiranique et d un bateau infeste de malade qui decimeront une partie de la population avec siphilis alcool, et poudre a canon a gogoo...churchill abuseur de jeunes filles...les mutins s enfuieront pour rendre recement Pitcairn encore plus celebre mondialement...La bounty c est pas les 2 films d hollywood c est une realitee tout autre...et leur but etait d echanger de la nourriture gratuite pour esclaves traites moins bien que des animaux...

    Mes respects tout de meme aux descendant. et a l effort investit.

    Les autres pays arretent de feter les uns apres les autres l arrivee de C.Colomb par respect pour les natifs decimes...fetez la beautee du pays et du peuple ...
    PEUE née ELLACOTT Béatrice/Tearere 2015-10-11 09:52:00
    Bravo à Benjamin et Thérèse Huber... Félicitations et encouragements... Je suis fière de votre engouement à vouloir ranimer une page de Notre Histoire, ce n'est pas une mince affaire mais si vous y croyez vraiment, La Providence saura comment vous venir en aide dans la réussite d'un tel projet... Vous faites partie de ces magnifiques joyaux que peut compter fièrement la Polynésie en son sein... Avec toute mon admiration !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete