Un Français expulsé d’Australie pour détention de produits interdits

    mercredi 23 décembre 2015

    Un Français a été arrêté à l’aéroport de Melbourne en possession de produits chimiques, deux jours après les attentats de Paris. Les autorités viennent de confirmer l’information.
    L’identité de la personne expulsée n’a pas été révélée. Le ministre australien de la Justice, George Brandis, précise que le Français a été arrêté à son arrivée sur le sol australien, le 15 novembre : « Il était en possession de produits interdits, à savoir trois bombes lacrymogènes et de la littérature extrémiste. Son visa a été annulé, il a été placé en détention, puis expulsé d’Australie. »
    Selon le journal The Australian, le Français avait embarqué à Abu Dhabi. Après son expulsion, il a été interrogé par la police française sur ses liens avec les attaques du 13 novembre.
    Depuis ces attentats de Paris, les contrôles aux frontières ont été renforcés en Australie : les demandes de visa font l’objet d’un examen plus approfondi et le nombre d’agents antiterroristes a augmenté de 25% dans les aéroports. Les autorités disent surveiller principalement les voyageurs arrivant de France et de Belgique.
    La menace terroriste est prise au sérieux, affirme le ministre de la Justice : « Je pense que ce cas montre que le gouvernement australien, à travers ses agences, et notamment la police aux frontières, prend soin de s’assurer que toutes les personnes qui arrivent en Australie sont contrôlées de manière appropriée. Et lorsqu’il y a un risque inacceptable, on gère la situation comme il se doit. »
    Les autorités chercheraient notamment à renforcer la sécurité du système de délivrance de visas électroniques, selon The Australian.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete