Un mois de prison pour outrage à magistrat

    mercredi 30 mars 2016

    Le 13 août, alors qu’il comparaissait pour une énième affaire de vol, Varoa Manuireva avait violemment pris à partie le vice-procureur, proférant des menaces et joignant le geste à la parole.
    Il s’était ensuite excusé, durant la même audience. Actuellement incarcéré, il devait sortir de Nuutania le 13 mars 2018.
    Le tribunal a décidé, hier, que ses propos envers le magistrat lui vaudraient un mois de prison supplémentaire.
    sandrine lecomte

        Edition abonnés
        Le vote

        La politique d’immigration de Trump ainsi que les droits d’entrée se durcissent aux États-Unis. Pour vous…

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete