Un observatoire australien va aider Stephen Hawking dans sa recherche d’extraterrestres

    mercredi 22 juillet 2015

    L’information a fait le tour du monde : le célèbre astrophysicien Stephen Hawking a annoncé le lancement d’un programme scientifique pour tenter de détecter des signes de vie intelligente dans l’univers. L’Australie jouera un rôle crucial dans cette quête à travers l’observatoire Parkes, situé en Nouvelle-Galles-du-Sud.
    Sommes-nous les seuls dans l’univers ? N’y a-t-il pas d’autre vie intelligente ? Pour le chercheur Stephen Hawking, il est temps de trouver des réponses : « L’humanité a profondément besoin d’explorer, d’apprendre, de connaître. Nous sommes des créatures sociales, et il est important pour nous de savoir si nous sommes seuls dans l’obscurité. »
    C’est à l’académie royale des sciences de Londres que l’astrophysicien a présenté le programme de recherche, baptisé Breakthrough Listen. Grâce à un milliardaire russe, Yuri Milner, des scientifiques disposent de 100 millions de dollars pour partir à la recherche d’extraterrestres, en deux temps : il s’agira d’écouter l’univers en quête d’un signe de vie intelligente, et d’envoyer nos propres signaux de vie à travers l’espace.
    Cette annonce a eu un retentissement particulier en Australie. Matthew Bailes, chercheur à l’université Swinburne, a été mis dans la confidence quelques jours avant la conférence de presse : « J’ai été très surpris. En fait, je dois encore me pincer pour m’assurer que je ne rêve pas. C’est un investissement financier incroyable, c’est vraiment stupéfiant. »
    Ce chercheur australien va diriger le programme mené à l’observatoire Parkes, situé en Nouvelle-Galles-du-Sud. Le site dispose d’un radiotélescope de 64 mètres, qui permettra de scruter l’univers. Plus précisément, ces cinq prochaines années, un quart du temps d’utilisation du télescope sera dédié à la recherche de signaux radio potentiels. Matthew Bailes : « Les ondes radio sont un moyen très efficace de transmettre des informations et il est probable que, s’ils utilisent la communication interstellaire, les extraterrestres le feraient en se servant de la radio qui fait partie du spectre. Nous savons qu’il y a plein de mondes dans l’univers. Est-ce qu’il y a, ou pas, des petits hommes verts ou quelque chose de similaire, ça, on ne sait toujours pas s’il y en a des millions ou pas du tout. »
    Les données reçues devront être analysées en temps réel, dès leur collecte par le télescope. Les internautes du monde entier sont donc invités à se joindre à la recherche.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete